dans

PSG : Les dirigeants veulent rencontrer le responsable des arbitres

La raison ? Le traitement arbitral qu’ils estiment injuste.

PSG : Les dirigeants veulent rencontrer le responsable des arbitres (Photo by Icon Sport)

Comme révélé par L'Equipe, Leonardo a écrit un courrier en novembre dernier à Pascal Garibian, directeur technique de l'arbitrage. Le dirigeant du PSG aimerait une rencontre avec lui. Plus

Ce week-end, Leonardo a encore fustigé l’arbitrage après la défaite de son équipe (3-1) en Ligue 1 face à Nantes. Face à ce qu’il désigne comme un PSG bashing, le dirigeant brésilien veut rencontrer le responsable des arbitres. En novembre dernier, déjà, il avait adressé un courrier à Pascal Garibian, directeur technique de l’arbitrage. Explications.

Le PSG se plaint de l’arbitrage de Mikaël Lesage

L’arbitrage de Mikaël Lesage lors de la rencontre qui opposait le FC Nantes au Paris Saint-Germain samedi soir, a entrainé de vives réactions dans les rangs parisiens. De Marco Verratti à Leonardo, en passant par Neymar, personne n’a aimé l’arbitrage. Et ce n’est pas la première fois que cela arrive. En novembre dernier, Leonardo avait même adressé un courrier en novembre dernier à Pascal Garibian, directeur technique de l’arbitrage (DTA).

@Twitter

D’après les révélations de nos confrères de L’Equipe, le courrier en question était parti à la suite de la blessure de Neymar face à Saint-Etienne. Pour rappel, ce jour-là, Leonardo estimait que son joueur n’avait pas été assez protégé par l’arbitre du jour. Mais si le dirigeant brésilien avait demandé à voir le patron des arbitres, la rencontre n’a pas encore eu lieu. En revanche, Pascal Garibian s’est montré ouvert à cette possibilité.

Marco Verratti risque gros

Et pour aller au bout des choses, Leonardo a même écrit à Noël Le Graët, président de la FFF, pour aussi se plaindre des décisions des hommes en noir. Et le dirigeant du Paris Saint-Germain a raison de le faire. Il faudrait sans aucun doute multiplier les pistes pour améliorer la communication entre joueurs et arbitres, des acteurs qui ne se comprennent pas toujours. Cela éviterait des sanctions pour rien. Par exemple, pour ses mots envers Mikaël Lesage, Marco Verratti risque gros.

Marco Verratti face à Nantes (Photo by Eddy Lemaistre/FEP/Icon Sport)
Marco Verratti face à Nantes (Photo by Eddy Lemaistre/FEP/Icon Sport)

Si le Conseil National de l’Ethique de la FFF n’a pas saisi la commission de discipline de la Ligue pour Leonardo, elle l’a fait pour Marco Verratti. Et le milieu de terrain risque très gros. En effet, si ses propos sont considérés comme « grossiers », il s’expose à une sanction de 5 matchs de suspension. Elle pourrait même être supérieure, en fonction de divers critères mis en place. Joueur le plus utilisé de Pochettino en 2022, le joueur pourrait manquer plusieurs gros matchs.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Leonardo
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires