dans

PSG, Galtier : « On n’est pas à l’armée non plus, mais… »

Ca va changer au PSG.

Christophe Galtier vise un nouvel attaquant pour son PSG. Icon Sport
Christophe Galtier vise un nouvel attaquant pour son PSG. Icon Sport

Pour L’Équipe, Christophe Galtier, l’entraineur du PSG, s’est exprimé sur ses débuts sous les couleurs parisiennes, sur la gestion du groupe ainsi que sur sa légitimité. Plus

Galtier a confiance en lui

Après une saison dernière mitigée, malgré le titre de champion de France, le PSG a l’ambition de rêver plus grand. Pour cela, le club de la capitale a décidé de faire du changement et de partir sur une nouvelle ligne directrice. Nouvel entraineur, avec l’arrivée de Christophe Galtier, mais aussi nouvelles méthodes, mises en place par Luis Campos.

Christophe Galtier, qui a fait ses débuts sous les couleurs parisiennes il y a quelques jours lors de la reprise, s’est une nouvelle fois exprimé sur l’attitude qu’il souhaitait des joueurs. « Quand j’ai dit qu’il ne peut pas y avoir de compromis, c’est dans l’idée que tout le monde doit penser à l’équipe, bien travailler pour l’équipe. Au très, très haut niveau, les équipes s’expriment de cette manière. Après, on ne passe pas en force. Jamais. Notre travail, avec mon staff, avec Luis (Campos), c’est d’amener l’équipe sur ce qu’on veut voir d’elle. Je dois aussi m’appuyer sur leur vécu – que je n’ai pas -, pour les amener là où je veux. Et là où je veux, je suis sûr que c’est là qu’ils veulent aller aussi. »

Il estime être capable d’assumer la pression

Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

Malgré ses belles réussites avec Saint-Etienne et Lille, nombreux doutes sur le fait que Christophe Galtier arrivera à s’imposer dans le groupe parisien. Interrogé sur cela, l’entraineur parisien a avoué qu’il comprenait les interrogations, mais qu’il ne doutait pas de lui. « Je comprends qu’il y ait ce débat sur ma légitimité, d’autant plus qu’en Ligue des champions avec Lille, on a fait un mauvais parcours (1 point en phase de groupes en 2019-2020). Mais ces six matches me serviront. Après, je ne suis pas le porte-drapeau des entraîneurs français. À moi de montrer que je suis capable d’être à la tête d’une armée de très, très grands joueurs. Si je ne m’étais pas senti capable d’assumer cette pression, je serais ailleurs. »

« On n’est pas à l’armée non plus »

Et enfin, l’ancien entraineur de Nice s’est exprimé sur les nouvelles règles pour la saison prochaine. « Il y aura des règles de vie qui seront mises en place, que je vais présenter au groupe. Il y aura des choses négociables, d’autres non négociables. J’échangerai avec les joueurs car il faut tenir compte des obligations extra-sportives des joueurs, mais des règles bien précises devront être respectées. Ils devront s’engager. Et, quel que soit le joueur, s’il n’a aucune raison valable pour ne pas les respecter, il se mettra seul à l’écart. Cela va se faire naturellement. On n’est pas à l’armée non plus. Je ne prendrai jamais une décision sans tenir compte de l’avis des uns et des autres. Le plus important est que je sois suivi par mon président et ma direction sportive. »

Ce qui est certain, c’est que des choses vont changer au PSG.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Christophe Galtier
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires