dans

PSG (F) : Kheira Hamraoui sort enfin du silence

Après de longs mois.

Kheira Hamraoui, de retour à la compétition avec le PSG ? (Icon Sport)
Kheira Hamraoui, de retour à la compétition avec le PSG ? (Icon Sport)

Kheira Hamraoui a publié, ce samedi 17 septembre, un communiqué dans lequel elle s'exprime sur son agression. Cette nuit du 4 novembre 2021 a fait basculer sa carrière et sa vie personnelle. Plus

Hamraoui prend la parole

Alors qu’Aminata Diallo vient d’être mise en examen concernant l’affaire Hamraoui, la milieu de terrain sort du silence. Il y a quelques mois déjà, elle avait raconté son agression dans les colonnes du journal L’Équipe. La joueuse du PSG s’était livrée sur cette fameuse nuit du 4 novembre 2021. Aujourd’hui, elle reprend la parole et se replace dans le statut qu’elle doit avoir : celui de victime d’agression. Kheira Hamraoui se dévoile dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. Un communiqué accompagné de photos des blessures reçues lors de son agression.

Presque un an après les faits, Kheira Hamraoui est évidemment toujours traumatisée de ces événements. « Elle (la nuit) me hante nuits et jours. Cette sombre soirée qui a fait basculer ma vie personnelle et professionnelle, ma vie de femme et de footballeuse. Cette triste soirée où j’ai cru mourir lorsque deux hommes cagoulés m’ont obligée à sortir de force d’un véhicule« , écrit la joueuse. Elle le sait, le but de cette agression était de l’empêcher de continuer à jouer au football : « Cette nuit-là, leur objectif était simple : ôter par une violence extrême mon outil de travail en brisant mes jambes et mettre un terme à ma carrière. » Elle raconte ensuite la harcèlement qu’elle a subi suite à son agression.

Coupable de son silence

C’est un véritable déferlement médiatique qui s’est abattu sur Kheira Hamraoui suite à certaines révélations au cours de l’enquête. La joueuse remet les choses en place : « J’ai été victime d’une surprenante cabale médiatique dans le but de salir mon image et ma vie privée. La finalité était d’éloigner l’opinion publique de la vérité : je suis victime. » La seule chose dont elle se dit coupable s’est de s’être « emmurée dans le silence qui sied à ma pudeur. Et d’avoir laissé s’installer un buzz médiatique d’une violence inouïe qui nous a anéantis, mes proches et moi. »

Kheira Hamraoui raconte son agression.
Kheira Hamraoui raconte son agression. (Icon Sport)

« Cette période est certainement l’une des plus difficiles de ma vie de femme et de sportive de haut niveau. D’autant que l’aventure de l’équipe de France, si importante à mes yeux, s’écrit désormais sans moi », décrit Kheira Hamraoui. C’est à la justice de trancher et de faire connaître la vérité maintenant. Il faudra encore quelques mois avant que les choses rentrent dans l’ordre pour la milieu de terrain.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Kheira Hamraoui
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires