dans

PSG : aucune sanction à l’encontre de Presnel Kimpembe

Le Français ne sera finalement pas inquiété.

Presnel Kimpembe a eu des mots durs envers Jeremie Pignard, l'arbitre de PSG - Brest (Icon Sport)
Presnel Kimpembe a eu des mots durs envers Jeremie Pignard, l'arbitre de PSG - Brest (Icon Sport)

Le week-end dernier, le Paris Saint-Germain est difficilement venu à bout de Brest en Ligue 1 (1-0). une rencontre également marquée par les mots de Presnel Kimpembe envers l'arbitre de la rencontre. Des propos heureusement sans conséquence pour le champion du monde français. Plus

Un match délicat pour Kimpembe face à Brest

On le disait, samedi dernier, le Paris Saint-Germain a eu toutes les peines du monde à se défaire de Brest en Ligue 1 (1-0). Devant son public du Parc, le PSG aurait pu s’attendre à un score fleuve, il n’en a rien été. Pire, le club de la capitale a perdu son défenseur central Presnel Kimpembe sur blessure. Le champion du monde français devrait manquer le prochain mois de compétition en raison d’une déchirure. Il sera donc forfait pour le prochain rassemblement des Bleus. Heureusement pour lui, à cela ne s’ajoutera pas une sanction disciplinaire suite à ses propos et son geste déplacés envers l’arbitre de la rencontre, Jérémie Pignard.

Presnel Kimpembe est sorti sur blessure contre Brest. (Icon Sport)
Presnel Kimpembe est sorti sur blessure contre Brest. (Icon Sport)

Le défenseur du PSG épargné malgré ses propos

En fin de partie, Presnel Kimpembe, déjà averti, a été l’auteur d’un vilain tacle sur Irvin Cardona, fraîchement entré en jeu. Jérémie Pignard a fait preuve de pédagogie en ne sortant pas de second carton jaune synonyme d’expulsion. Pourtant, le défenseur parisien en a rajouté et a même adressé ces propos à l’homme en noir, qui tentait de le calmer : « Wesh, touche-moi pas frère ! Pourquoi tu me touches ? Touche-moi pas !« 

On aurait pu penser que la commission de discipline de la LFP allait se saisir de ce dossier. À en croire nos confrères de chez RMC Sport, il n’en sera rien. Pour la simple et bonne raison que M. Pignard n’a rien mentionné à ce sujet dans son rapport. Autrement dit, d’éventuelles sanctions à l’encontre de Presnel Kimpembe, il n’y aura pas. Le défenseur du PSG va donc pouvoir débuter sa convalescence, avec l’ambition plus ou moins réaliste de disputer le prochain Classico, prévu à la mi-octobre.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
Personne(s) lié(s) à cet article : Presnel Kimpembe
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires