dans

PSG – Pochettino après l’OL : « on a eu beaucoup de difficultés en première période »

L’entraîneur du PSG ne s’est pas caché…

Mauricio Pochettino s'est dit déçu du manque de vitesse de son équipe en première mi-temps. (Icon Sport)
Mauricio Pochettino s'est dit déçu du manque de vitesse de son équipe en première mi-temps. (Icon Sport)

Après un match nul peu maîtrisé par le PSG contre l'OL (1-1), dimanche 9 janvier, Mauricio Pochettino est revenu sur le match de son équipe. Le coach parisien ne s’est pas caché derrière des excuses et a reconnu les lacunes affichées par ses joueurs. Plus

Pochettino n’a pas cherché d’excuses

Alors que l’effectif du PSG est très largement décimé par les différents cas de Covid-19 qui frappent certains des joueurs les plus importants (Messi, Di Maria…), mais aussi par la CAN 2022 (Gueye, Hakimi) ou les blessures (Neymar), Mauricio Pochettino n’a pas cherché d’excuses après le match nul insipide contre l’OL (1-1), dimanche 9 janvier en Ligue 1.

Pour l’entraîneur parisien, son équipe n’a pas été au niveau tout au long du match pour gagner face à une équipe lyonnaise bien organisée. « On a eu beaucoup de difficultés en première période, dans la circulation du ballon, a déclaré Pochettino en conférence de presse d’après-match. On a été lents. Nous avons encaissé un but rapidement. Lyon jouait très bas et nous laissait peu d’espaces. Nous avons aussi commis des erreurs qui leur ont donné des chances de nous contrer. »

« C’est difficile de parler de progression » selon Pochettino

Il est évident que le PSG n’affiche pas de progrès cette saison, même si les résultats sont quand même là. Aujourd’hui, le club de la capitale n’est pas au complet pour des raisons diverses qui ne frappaient alors pas le PSG à l’automne. Pourtant, il y a 2 mois, les supporters parisiens pouvaient remercier encore et encore les fulgurances de leurs joueurs phares que sont Kylian Mbappé voire Lionel Messi.

Mauricio Pochettino avec Ander Herrera. Icon Sport
Mauricio Pochettino avec Ander Herrera. Icon Sport

Pour Pochettino, parler de progrès réalisés n’est pas chose aisée aujourd’hui. « C’est difficile de parler de progression, surtout dans les circonstances actuelles avec le Covid qui rend la situation instable » selon le technicien argentin. Le huitième de finale de Ligue des champions face au Real Madrid arrive vite, et le PSG, sauf énième contre-temps, devrait afficher un groupe complet d’ici là. Il n’y a pour l’instant pas urgence, mais face à une équipe espagnole qui roule extrêmement bien, la marche risque d’être un peu haute. 

Les « titis » à l’œuvre face à Lyon

Rare satisfaction du match face à l’OL : l’entrée des « titis » parisiens en cours de rencontre. Les trois changements opérés à la 69e minute ont été payants. D’un triple changement, Pochettino a remplacé Dagba, Paredes et Herrera par, respectivement, Kehrer, Simons, et Michut. Seulement 7 minutes plus tard, Michut délivrait une passe décisive à Thilo Kehrer…

Coaching gagnant pour Pochettino à la 69e minute. (Icon Sport)
Coaching gagnant pour Pochettino à la 69e minute. (Icon Sport)

Pochettino s’est réjoui de ces entrées en conférence de presse d’après-match. « Nos changements ont été réalisés avec l’objectif d’apporter de la fraîcheur. Nous sommes contents parce que les remplaçants ont apporté l’enthousiasme dont nous avions besoin. Xavi (Simons), Edouard (Michut) ou Thilo (Kehrer) ont participé à l’action du but de l’égalisation. » Encore une fois, la jeunesse parisienne a marqué des points et pourrait bien s’immiscer de plus en plus dans la quête du précieux poste de titulaire au PSG.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires