dans

OM, Mercato : La situation s’envenime entre Marseille et Alvaro Gonzalez !

Il veut partir, mais pas n’importe où.

Alvaro Gonzalez doit quitter l'OM s'il ne veut pas passer la deuxième partie de saison en tribunes. (Icon Sport)
Alvaro Gonzalez doit quitter l'OM s'il ne veut pas passer la deuxième partie de saison en tribunes. (Icon Sport)

Selon des informations arrivées de Foot Mercato, la situation s’envenimerait entre l’OM et Alvaro Gonzalez. Le club ne veut plus de lui, mais l’espagnol refuse toutes les offres. Plus

Alvaro est trop gourmand ?

Alvaro Gonzalez ne convainc plus du tout les dirigeants olympiens et encore moins le staff, de le faire jouer. Poussé vers la sortie depuis le début du mercato hivernal, le défenseur central espagnol a pourtant des touches un peu partout. L’ancien joueur de Villarreal, âgé de 32 ans, ne compte effectivement pas partir n’importe où.

Pablo Longoria a reconnu publiquement que l'OM travaillait à un départ d'Alvaro Gonzalez cet hiver (iconsport)
Pablo Longoria a reconnu publiquement que l’OM travaillait à un départ d’Alvaro Gonzalez cet hiver (iconsport)

Avec un salaire mirobolant de 220 000 euros par mois, il est aussi difficile pour l’OM d’accepter toutes les offres proposées. Toutes celles-ci sont d’ailleurs des prêts, au cours duquel les Olympiens devraient prendre en charge une très grosse partie du salaire d’Alvaro. Lui ne veut pas rejoindre un club de moins haut standing que l’OM en France et souhaite retourner en Espagne. Le club phocéen a pour l’instant du mal à accepter de prendre en charge son salaire.

Alors que son contrat se termine en juin 2024, les dirigeants olympiens n’en ont pas fini avec Alvaro. Il n’est plus désiré par Jorge Sampaoli qui ne devrait pas compter sur lui lors de la deuxième partie de saison. Avec seulement 5 matchs de Ligue 1 et 2 matchs d’Europa League joués cette saison, Alvaro devait se faire à l’idée qu’un départ cet hiver en prêt serait une solution idéale pour lui. Dans tous les cas, il n’est pas certain qu’il retrouvera du temps de jeu avec l’OM en revenant d’un éventuel prêt. Auquel cas le club songera certainement à le vendre définitivement avant la reprise en août 2022.

Plusieurs pistes en Espagne et en France

Des pistes concrètes existent pour libérer Alvaro de son club actuel. S’il aime déclarer régulièrement son amour pour la ville de Marseille, il va devoir se faire à l’idée qu’il ne pourra pas y rester plus longtemps. Actuellement, plusieurs rumeurs l’envoient à Galatasaray. Mais, selon Foot Mercato, il n’existe rien de concret entre le club turc et l’OM. 

Piste concrète cette fois-ci, les Girondins de Bordeaux. Annoncé très récemment par @Girondinfos sur Twitter, Alvaro Gonzalez serait toujours la priorité numéro une du club de Gérard Lopez. La transaction risque d’être compromise par le fait que l’espagnol n’a pas spécialement envie de rejoindre la Gironde. Les dirigeants bordelais, eux, n’en démordent pas.

Enfin, des clubs espagnols se sont manifestés pour s’attacher les services d’Alvaro. Cette fois-ci, la raison de l’attente est plutôt d’ordre économique. En effet, comme évoqué plus haut, l’OM devrait prendre en charge une partie du salaire du joueur s’il voulait filer à Osasuna ou Levante (les pistes les plus chaudes). En tout cas, il ne reste plus beaucoup de temps à Alvaro pour trouver une porte de sortie cette hiver. S’il était amené à rester à Marseille, il pourrait bien passer la deuxième partie de saison sur le banc, voire en tribunes. 

Personne(s) lié(s) à cet article : Álvaro González
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires