dans

OM, Mercato : Alexis Sanchez, première recrue estivale ?

La concurrence s’annonce féroce !

Alexis Sanchez sous les couleurs de l'Inter Milan (iconsport)
Alexis Sanchez sous les couleurs de l'Inter Milan (iconsport)

Qualifié pour la prochaine Ligue des champions, l'Olympique de Marseille va tenter de renforcer son effectif de la meilleure des manières cet été. Ainsi, Alexis Sanchez est une piste privilégiée par Jorge Sampaoli. Plus

Une situation compliquée à l’Inter pour Sanchez

Âgé de 33 ans, Alexis Sanchez dispose d’un CV XXL. L’attaquant international chilien, passé par le FC Barcelone, Arsenal ou encore Manchester United, évolue actuellement à l’Inter Milan. Champion d’Espagne, champion d’Italie, double vainqueur de la FA Cup et de la Copa América, Sanchez possède un palmarès de grande qualité. Hélas, sur la saison écoulée, il n’a été titularisé qu’à sept reprises en Serie A. Malgré un contrat qui court jusqu’en 2023, le natif de Tocopilla pourrait être libéré par le club lombard cet été. Pour aller où ? L’Olympique de Marseille fait partie des pistes potentielles.

L’OM et Sampaoli rêvent du Chilien, mais…

Interrogé par le média chilien La Tercera, l’entourage d’Alexis Sanchez a été clair : « Marseille est une des options que le joueur a sur la table, mais d’autres l’attirent davantage, comme le Barça. Après le 30 juin, il prendra une décision pour son avenir. » L’OM présente deux avantages pour le joueur. Le coach Jorge Sampaoli, avec qui il a remporté la Copa America sous les couleurs du Chili. Et une présence en Ligue des champions à la reprise. Mais les prétendants ne manquent pas. Sans parler des prétentions salariales de l’ancien crack de l’Udinese.

Sampaoli et Sánchez se connaissent parfaitement après avoir collaboré en sélection chilienne (Carlos Parra - Reuters)
Sampaoli et Sánchez se connaissent parfaitement après avoir collaboré en sélection chilienne (Carlos Parra – Reuters)

Ainsi, Alexis Sanchez toucherait aux alentours de 7 millions d’euros annuels. À moins de faire un -gros- effort, on le voit donc pas mal débarquer à l’OM en touchant de tels émoluments. En prime, outre le Barça, d’autres écuries comme l’Atlético de Madrid, Aston Villa ou encore son ancien club d’Arsenal lorgneraient sur le joueur aux 146 sélections avec l’équipe nationale du Chili. Les cadors anglais, s’ils ne sont pas qualifiés en C1, disposent d’une surface financière nettement supérieure à celle des Olympiens. Mais l’essentiel n’est-il pas ailleurs pour Sanchez ?

Personne(s) lié(s) à cet article : Alexis Sánchez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires