À la mémoire du "Boss"

Il y a tout juste un an, les supporters marseillais pleuraient le décès de Bernard Tapie. Président emblématique de l'Olympique de Marseille, le "Boss" a marqué une génération d'amoureux du club. Encore aujourd'hui, il est considéré comme le président de l'OM par excellence. Il a été le seul, encore de nos jours, à avoir ramené une Ligue des champions en France. Bernard Tapie est une véritable légende du football français. Son fils, Laurent Tapie, se désole d'ailleurs que rien n'a été fait après la mort de son père.

Laurent Tapie prend pour exemple l'ancien président du Paris Saint-Germain, Francis Borelli. Le Parc des Princes possède une tribune à son nom tandis que Bernard Tapie n'a pas eu d'hommage digne de ce nom. Son fils est donc en pleine construction d'un projet de statue pour son père et ce qu'il a pu donner au football français. Une idée bien précise qu'il a évoqué sur RMC : "Je voudrais qu’il y ait six joueurs emblématiques de l’OM qui portent mon père, qui lui-même porte la Coupe d’Europe. C’est une scène qui a existé. On va s’en inspirer pour faire cette statue. Quand on aura le sculpteur et la plateforme, il n’y aura plus qu’à lancer."

Bernard Tapie, un an déjà

Le "Boss" est décédé le 3 octobre 2021, à l'âge de 78 ans. Alors qu'on s'imaginait découvrir quelque chose à son effigie, finalement Bernard Tapie semble tomber peu à peu aux oubliettes : "Jusqu’à maintenant, ni la ville, ni le club n’ont fait quoi que ce soit. La mairie ne nous a strictement rien demandé. Quand je leur en ai parlé il y a deux ou trois mois, ils m’ont dit ‘oui, oui, on y réfléchit’, mais il n’y a rien de concret. Vous n’avez pas besoin d’un an de réflexion pour savoir ce que vous allez faire. (...) Un an après, nous expliquer qu’ils sont en train de réfléchir, c’est un moyen de dire qu’ils ne font pas rien."

L'OM a remporté la Ligue des champions en 1993, face au Milan AC.
L'OM a remporté la Ligue des champions en 1993, face au Milan AC. (Icon Sport)

Cependant, Laurent Tapie affirme ne pas être surpris par l'attitude de l'Olympique de Marseille : "Si on pouvait l’oublier, ça les arrangerait bien. (...) Ce n’est pas du club que j’attends (quelque chose) mais de la mairie. Les supporters ne comprennent pas non plus." Le fils du boss met donc tout en œuvre pour que la mémoire de son père continue de vivre. Il est important pour les prochaines générations de ne pas oublier ces belles années de gloire.