dans

Lyon : Bosz laisse entendre qu’il est plus facile de jouer contre le PSG que contre Troyes

Pas facile de déloger un bus solidement garé…

Peter Bosz, l'entraîneur de l'OL. Icon Sport
Peter Bosz, l'entraîneur de l'OL. Icon Sport

En conférence de presse avant la rencontre de Ligue 1 face à Troyes, mercredi 22 septembre, l'entraîneur de l'OL Peter Bosz a estimé que son équipe aurait sûrement plus de mal offensivement face à l'ESTAC que contre le PSG (1-2), dimanche 19 septembre... Plus

Changement de décor pour l’Olympique lyonnais. Après avoir évolué dans des altitudes très élevées contre le PSG (1-2), dimanche 19 septembre, le club rhodanien retrouve un quotidien plus banal contre Troyes, mercredi 22 septembre en Ligue 1. Après leur prestation de haut niveau contre le club de la capitale, l’OL devrait logiquement ne faire qu’une bouchée du promu de l’Aube. Sauf que la réalité est beaucoup plus complexe, comme l’a souligné Peter Bosz en conférence de presse

Peter Bosz se projetait déjà sur le match contre Troyes après la défaite face au PSG (1-2). Icon Sport
Peter Bosz se projetait déjà sur le match contre Troyes après la défaite face au PSG (1-2). Icon Sport

« Contre Troyes, on va voir un match complètement différent de celui contre le PSG »

Au-delà de l’aspect mental (l’OL est souvent trop nonchalant contre les petites équipes), l’aspect sportif risque également de causer des problèmes aux Gones. En effet, le club rhodanien va se retrouver face à un bloc bas et compact, une disposition qu’il a souvent du mal à faire déjouer. Peter Bosz a donc tenu à prévenir les journalistes : son OL fera forcément moins bonne impression face à Troyes que contre le PSG.

« C’est impossible de voir la même chose que contre le PSG. Face à Paris, c’était la première fois de la saison qu’on avait moins le ballon que l’adversaire. Donc ça change le jeu. Je pense que c’est plus facile de jouer comme cela. C’est plus facile selon moi de jouer sans le ballon pour mettre une organisation précise en place. Quand tu as le ballon, tu joues plus haut, tu donnes davantage d’espaces à l’adversaire, et là il faut être très, très bien organisé à la perte du ballon. Contre Troyes on va voir un match complètement différent de celui contre le PSG. Je sais qu’après la rencontre des journalistes vont dire ‘c’était mieux contre Paris’. Mais je peux déjà vous dire que ce sera un autre match. »

Peter Bosz en conférence de presse

Bosz ne « pourra pas accepter une baisse de régime » face à l’ESTAC

Mais Peter Bosz a tenu à mettre la pression à ses joueurs. Très exigeant, il les attend au tournant après leur grosse performance contre le PSG.

« Il faut gagner à la maison. Je ne peux pas accepter une baisse de régime face à des équipes moins bien classées que Paris. Tout de suite après le PSG dans le vestiaire, je parlais déjà du match contre Troyes. »

Peter Bosz en conférence de presse
Pas de blagues pour Houssem Aouar et les Lyonnais contre Troyes. Icon Sport
Pas de blagues pour Houssem Aouar et les Lyonnais contre Troyes. Icon Sport

Si Lucas Paqueta poursuit sur sa lancée, c’est l’ESTAC qui a du souci à se faire…

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires