dans

L1 : les premières sanctions contre l’OM et Angers sont tombées après les débordements

Il y a de la fermeture de tribune au programme…

Les premières sanctions contre l'OM et Angers sont tombées. Icon Sport
Les premières sanctions contre l'OM et Angers sont tombées. Icon Sport

La commission de discipline de la LFP a décidé d'infliger de premières sanctions à l'OM et à Angers après les débordements de leurs supporters, mercredi 22 septembre en Ligue 1. Ces sanctions entreront en vigueur à partir du 3 octobre, alors que le dossier a été placé en instruction. Plus

Trop, c’est trop. Les incidents qui ont éclaté entre des supporters lors du match Angers-OM (0-0), mercredi 22 septembre en Ligue 1, ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de la LFP. Suite à ces nouveaux débordements, cinq jours après l’envahissement de terrain lors de Lens-Lille (1-0) et un mois après les graves incidents de Nice-Marseille, l’instance qui régit le football français avait décidé de convoquer une commission de discipline exceptionnelle ce jeudi 23 septembre. Et elle n’a pas raté l’OM et Angers, puisque les deux clubs ont d’ores et déjà été sanctionnés. La LFP a rendu ses premières décisions publiques dans un communiqué ce jeudi soir.

Des supporters de l'OM ont pénétré sur la pelouse du stade d'Angers pour en découdre avec des fans d'Angers qui leur avaient envoyé des projectiles dans les tribunes. Icon Sport
Des supporters de l’OM ont pénétré sur la pelouse du stade d’Angers pour en découdre avec des fans d’Angers qui leur avaient envoyé des projectiles dans les tribunes. Icon Sport

Fermeture d’une tribune pour Angers, fermeture des parcages visiteurs pour l’OM

Concernant le SCO, qui recevait le club phocéen au stade Raymond-Kopa mercredi, la LFP a ordonné la fermeture de la tribune Coubertin de l’enceinte angevine à titre conservatoire. Du côté de l’OM, ce sont ses parcages visiteurs lors des matchs à l’extérieur qui seront fermés à titre conservatoire. L’instance française a placé le dossier en instruction et les sanctions dureront le temps de l’examen de celui-ci. Lesdites sanctions entreront en vigueur pour les deux clubs à partir de la 9e journée de Ligue 1, soit dimanche 3 octobre.

Le club phocéen et les sanctions, acte II

Pour l’OM, c’est un nouveau coup dur, après avoir été déjà sanctionné pour les incidents de Nice-Marseille. Le défenseur Álvaro González, notamment, avait reçu deux matchs fermes de suspension. Jorge Sampaoli doit aussi se passer de son préparateur physique Pablo Fernandez jusqu’à la fin de la saison sur les pelouses du championnat.

Par ailleurs, Metz n’a pas reçu de sanctions. Quelques supporters des Grenats avaient également pénétré sur la pelouse du stade Saint-Symphorien contre le PSG (1-2) le même jour. Mais le service de sécurité les avait rapidement maîtrisés et a empêché tout débordement.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires