dans

OL : Jérôme Boateng condamné pour violences conjugales

Il devra verser une amende de 1,8 million d’euros

Jérôme Boateng condamné pour violences conjugales (IconSport)
Jérôme Boateng condamné pour violences conjugales (IconSport)

Jérôme Boateng, la dernière recrue de l'Olympique Lyonnais, a été jugé coupable de violences conjugales par un tribunal de Munich, jeudi 9 septembre. Le défenseur central allemand devra verser 1,8 million d'euros à son ex-épouse. Plus

Le tribunal de Munich reconnaît Jérôme Boateng coupable

Nouveau joueur de l’Olympique Lyonnais, Jérôme Boateng a été condamné jeudi 9 septembre par un tribunal de Munich à verser une amende de 1,8 million d’euros. Il lui est reproché des violences sur son ex-compagne en 2018. Après une journée d’audience, le tribunal l’a reconnu coupable de coups et blessures. L’ancien défenseur central du Bayern de Munich a échappé à une sentence maximale pouvant aller jusqu’à cinq années de prison.

La justice a ainsi tranché en faveur de son ex-épouse. Le joueur international allemand aux 76 sélections avait pourtant réfuté les accusations portées par la mère de ses deux enfants. Selon la porte-parole du parquet, Anne Leiding, Jérôme Boateng (33 ans) aurait blessé la victime en 2018. “Il a d’abord lancé sur la victime une lanterne, il l’a manquée. Il l’a injuriée et lui a lancé une boîte isotherme qui l’a touchée à la partie supérieure droite du corps, particulièrement au bras, ce qui l’a blessée” . Lors du procès, sa femme avait relaté les faits. “Il m’a enfoncé un œil avec le pouce. Il m’a mordu la tête et m’a tiré par terre par les cheveux.”

Jérôme Boateng a plaidé l’innocence

La scène se serait déroulée dans les Caraïbes en juillet 2018, juste après l’élimination de l’équipe nationale allemande de la Coupe du monde. Alors que le défenseur allemand était engagé dans des discussions au sujet d’un potentiel transfert au Paris Saint-Germain, son ex-femme aurait eu des exigences pour le suivre dans la capitale française. La discussion se serait envenimée, au point de dégénérer.

Jérôme Boateng lors de son audience dans un tribunal de Munich (IconSport)
Jérôme Boateng lors de son audience dans un tribunal de Munich (IconSport)

Le champion du monde 2014 a tenté de se défendre en réfutant, pendant près de deux heures, toutes les accusations. La version présentée par le joueur fut bien différente. Pour lui, c’est au contraire son ex-compagne qui aurait été agressive.

La victime et son coupable sont également en procès pour la garde de leur deux enfants de 10 ans. Les deux jumelles vivent pour le moment avec leur père. La justice devrait bientôt statuer sur leur futur.

Déjà accusé par une autre compagne

Ce n’est pas la première fois que Jérôme Boateng est accusé de violences conjugales. En effet, en début année 2021, alors que le joueur était au Qatar pour disputer le Mondial des clubs avec le Bayern Munich, sa précédente petite amie Kasia Lenhardt, qu’il venait de quitter quelques jours plus tôt, a été retrouvée morte dans un appartement de Berlin. La justice a conclu à un suicide. Selon le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung, Kasia Lenhardt avait également accusé Jérôme Boateng de violences conjugales. Par la suite, elle s’était rétractée.

Jérôme Boateng lors de son procès. Icon Sport
Jérôme Boateng lors de son procès. Icon Sport

L’Olympique Lyonnais serait désagréablement surpris par cette histoire de violences conjugales. Pour cause, selon L’Equipe, Jérôme Boateng n’aurait pas cru bon d’évoquer cette affaire lors des différentes discussions préalables à la signature de son contrat avec son nouvel employeur. Ce qui semblait être une bonne affaire pour les dirigeants lyonnais pourrait rapidement s’avérer être une mauvaise pioche. En effet, il faudra dorénavant assumer d’aligner sur le terrain un joueur reconnu coupable et condamné pour violences conjugales.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires