dans

OL : Jean-Michel Aulas a « eu envie d’arrêter » après la dernière journée de Ligue 1 2020/2021

Et est finalement resté… grâce à Rudi Garcia !

Jean-Michel Aulas, président de l'OL depuis 34 ans, a failli tout arrêter après la dernière défaite en Ligue 1 2020/2021. Icon Sport
Jean-Michel Aulas, président de l'OL depuis 34 ans, a failli tout arrêter après la dernière défaite en Ligue 1 2020/2021. Icon Sport

Dans une interview à Olympique et lyonnais, Jean-Michel Aulas a avoué qu’il avait songé à quitter la présidence de l’OL après l’incroyable défaite contre Nice (2-3) lors de la dernière journée de Ligue 1 2020/2021, qui a privé Lyon d’une participation en Ligue des champions. Plus

La défaite de l’Olympique lyonnais face à Nice (2-3) lors de la dernière journée de Ligue 1, dimanche 23 mai, aura laissé des traces. En 45 minutes catastrophiques, Lyon a perdu une place en Ligue des champions et le chèque qui l’accompagne. Et le choc a même été suffisamment fort pour faire vaciller jusqu’à Jean-Michel Aulas. Le patron des Gones a admis sur le site Olympique et lyonnais qu’il avait failli tout arrêter après ce match.

« C’est une des rares fois où j’ai eu envie d’arrêter, franchement. Jamais je n’aurais imaginé que l’on perde ce match contre Nice. Cela a été très dur. Les réflexions de Rudi (Garcia) dans la presse ont servi à une chose. Elles m’ont rendu à nouveau combattif, parce que c’était tellement injuste. »

Jean-Michel Aulas sur Olympique et lyonnais

Paradoxe de la situation, c’est donc Rudi Garcia qui a relancé Jean-Michel Aulas. Deux jours après la fin du championnat, l’ex-coach de l’OL avait réglé ses comptes avec le club. Des déclarations publiques, surtout à charge de Juninho, qui ont visiblement touché le président de l’OL. Pour rappel, l’OL a terminé à la 4e place de Ligue 1, à 2 points de Monaco. De son côté, Rudi Garcia quittait l’OL en fin de contrat quelques jours après cette désillusion.

C'est la guerre entre Rudi Garcia, Juninho et Jean-Michel Aulas depuis le limogeage du premier à Lyon. Icon Sport
La fin de saison lyonnaise aura été marqué par des règlements de comptes entre Juninho et Rudi Garcia. Icon Sport

Aulas, plutôt CDI que CDD

Voilà 34 ans que Jean-Michel Aulas dirige l’OL. Avec un succès bien moindre lors de la dernière décennie, mais avec la même volonté. Après cette période de sinistrose post-défaite contre Nice, le président lyonnais s’est déjà ressaisi. Et il est déjà fixé vers l’avenir pour son club, sans avoir fixé de date de départ de son poste. « J’ai la chance de rester en bonne forme. Il faut être passionné. Et la passion, ça ne s’arrête pas« , a-t-il expliqué auprès d’Olympique et lyonnais.

Le boss de l’OL, en effet, ne veux pas partir sur un échec. Il a donc affiché les ambitions du club : un gros parcours en Ligue Europa et une place sur le podium de Ligue 1 la saison prochaine. Pour ce faire, il a maintenu sa confiance à son directeur sportif Juninho. Le Brésilien a lui-même choisi Peter Bosz comme nouvel entraîneur pour lancer un nouveau cycle. Un choix révélateur d’un changement de cap qui réoriente l’OL vers son ADN : le technicien néerlandais est en effet un technicien réputé pour sa philosophie de jeu offensive et spectaculaire, plus à même de séduire les supporters que le pragmatique Rudi Garcia. Aulas semble avoir repris goût au football, au vrai, et il pourrait presque remercier son ancien entraîneur pour cela…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jean-Michel Aulas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires