dans

OGC Nice – Galtier après la victoire à Brest : « on a fait preuve de beaucoup de courage »

Le coach niçois est fier de ses troupes !

Christophe Galtier a souligné l'attitude irréprochable de ses joueurs lors de Brest-Nice. Icon Sport
Christophe Galtier a souligné l'attitude irréprochable de ses joueurs lors de Brest-Nice. Icon Sport

Au micro de Prime Video au sortir du match entre Brest et Nice (victoire 3-0 des Aiglons en Bretagne), Christophe Galtier a loué le courage et l'abnégation de ses joueurs, réduits à dix dès la vingtième minute de jeu après l'expulsion de Morgan Schneiderlin. Plus

Galtier a aimé l’attitude de ses joueurs

Dimanche 9 janvier, l’OGC Nice a réalisé une très belle performance sur la pelouse du Stade Brestois en s’imposant 3-0. Mais si le score semble sans appel, les Aiglons ont dû faire preuve de beaucoup de solidarité et de courage pour conserver le score après avoir été réduits à dix au bout de vingt minutes de jeu. C’est ce que Christophe Galtier a souligné au micro de Prime Video après le coup de sifflet final.

« À dix contre onze, le match prend une autre tournure. Il faillait être très compact sur le plan défensif. On a défendu avec beaucoup d’intelligence, Walter Benitez a été omniprésent. Les attaquants ont bien travaillé pour bloquer les côtés, on a défendu assez bien dans la surface. On a fait preuve de beaucoup de courage, d’abnégation, de solidarité. On se doutait qu’en tenant le plus longtemps possible, il allait y avoir quelques situations favorables. »

Christophe Galtier sur Prime Video

Nice a tenu bon et a pu aggraver le score en fin de rencontre par l’intermédiaire d’Andy Delort et d’Amine Gouiri, pour donner une victoire que les Aiglons sont allés chercher en faisant les efforts les uns pour les autres, à l’image des retours défensifs incessants de Gouiri ou encore Kluivert pour empêcher les dédoublements brestois. Le Gym a aussi pu s’appuyer sur un trio Benítez-Todibo-Dante absolument infranchissable.

Christophe Galtier, en discussion avec l'arbitre de la rencontre Brest-Nice, Stéphanie Frappart. Icon Sport
Christophe Galtier, en discussion avec l’arbitre de la rencontre Brest-Nice, Stéphanie Frappart. Icon Sport

Un bon match de reprise pour Nice

« On n’avait pas joué depuis le 22 décembre. C’était un match de reprise pour nous. On a eu un peu de mal à mettre du rythme« , soulignait Galtier après la rencontre à Francis Le Blé. En effet, entretemps, Nice aurait dû jouer son seizième de finale de Coupe de France contre le vainqueur de l’affiche entre le Paris FC et l’Olympique Lyonnais. Mais après les incidents survenus et la décision de donner match perdu aux deux équipes, le Gym a pris la direction des huitièmes de finale sans jouer.

Dante, le symbole de la difficile victoire de Nice sur la pelouse du Stade Brestois. Icon Sport
Dante, le symbole de la difficile victoire de Nice sur la pelouse du Stade Brestois. Icon Sport

Pourtant, les Aiglons n’ont pas tardé à se mettre dans le rythme, ouvrant le score avant le quart d’heure de jeu par l’intermédiaire de Kasper Dolberg. Pour Dante, capitaine niçois, l’état d’esprit affiché durant toute la rencontre a été la clé pour obtenir les trois points. « On a fait preuve d’une grosse solidarité et d’une grosse solidité. On a montré qu’on avait l’envie de gagner, de faire des efforts, de faire des sacrifices les uns pour les autres« , a expliqué le Brésilien à Prime Video au coup de sifflet final. Une performance qui permet aux Aiglons de reprendre la deuxième place au classement de Ligue 1.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires