dans

Nice – OM : Six mois de prison ferme requis contre l’auteur du coup sur Payet

Case prison pour le « supporter » ?

Le supporter de Nice pourrait passer par la case prison (iconsport)
Le supporter de Nice pourrait passer par la case prison (iconsport)

Jugé ce mercredi 22 septembre pour être entré sur l’aire de jeu lors de la rencontre entre Nice et l’OM, le supporter niçois a écopé d’un an de prison, dont six mois ferme. Plus

Six mois de prison ferme pour le “supporter” de Nice

Dès le début de l’audience, Tony C., le « supporter » niçois qui est entré sur la pelouse et qui a donné un coup de pied à Dimitri Payet, a avoué qu’il avait fait une « connerie ». Pour se défendre, l’homme est passé du « mea culpa » à quelques critiques. Conscient de son erreur, il a également tenu à préciser que l’ancien joueur du LOSC était un provocateur.

« Je suis bien rentré sur le terrain, j’ai mis un coup de pied, puis un joueur de Nice m’a repoussé, je suis revenu en tribune. Je pensais avoir touché Gerson, mais après coup en voyant les images, je touche apparemment Dimitri Payet. Depuis plusieurs années, Dimitri Payet est provocateur par ses gestes et ses paroles »

Propos reportés par RMC
Les violences lors du match entre Nice et l'OM (iconsport)
Les violences lors du match entre Nice et l’OM (iconsport)

Il s’excuse et regrette son geste sur Payet

Jugé ce mercredi, Tony C. a écopé d’un an de prison dont six mois ferme. Une décision assez lourde que la justice veut très certainement servir d’exemple. Cette peine, pour le moment en délibération, livrera son verdict définitif lors d’une audience prévue le 30 septembre prochain. En attendant, l’homme a tenu à faire ses excuses.

« Je ne cautionne pas les jets de bouteilles. J’ai réalisé en tribune, quand j’y suis retourné, que j’ai fait n’importe quoi. (…) J’aimerais m’excuser auprès des enfants, des familles qui étaient au stade ou devant la TV. Ce geste n’a rien à faire sur un terrain de football. »

Accusé de “violences volontaires en réunion”, il risque théoriquement jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende. Mais cette peine ne sera donc pas si sévère même si le supporter pourrait passer par la case prison. Dans tous les cas, il ne risque pas de mettre un pied dans un stade de sitôt.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires