dans

Monaco : Niko Kovač serait sous la menace d’une éviction

Et ce pour plusieurs raisons…

Niko Kovac serait en danger à l'AS Monaco. Icon Sport
Niko Kovac serait en danger à l'AS Monaco. Icon Sport

Alors qu'il a ramené Monaco à la sixième place de Ligue 1 et que l'ASM est qualifié pour les huitièmes de finale de Ligue Europa, Niko Kovač serait sur un siège éjectable à Monaco. Ses dirigeants douteraient de sa capacité à porter le club du Rocher vers les hauteurs attendues. L'entraîneur croate serait aussi jugé responsable du manque de progression de l'équipe asémiste, seize mois après son arrivée sur le banc. Plus

Il y a deux mois, l’AS Monaco concédait déjà sa cinquième défaite de la saison après 12 journées de Ligue 1. Les hommes de Niko Kovač se retrouvaient alors à une triste 10e place du classement. Depuis, Monaco a bien rectifié le tir. Les joueurs de la Principauté, qui pointent maintenant à la sixième place, ont notamment vaincu le troisième du classement, Rennes, lors de la dernière journée (2-1). Et ils n’ont concédé qu’une défaite supplémentaire contre le PSG (0-2) malgré une excellente première période qui aurait mérité meilleur sort.

Kevin Volland et Monaco vont beaucoup mieux qu'en octobre. Icon Sport
Kevin Volland et Monaco vont beaucoup mieux qu’en octobre. Icon Sport

Kovač n’a plus le droit à l’erreur

Pourtant, c’est au moment où il semble le moins en danger que Niko Kovač est menacé. C’est en tout cas ce que révèle L’Equipe, ce mercredi 29 décembre. Que s’est-il donc passé pour que les dirigeants de l’ASM cherchent des poux dans la tête de leur entraîneur ? En réalité, ces derniers considèrent la situation selon un spectre plus large.

Cela fait 16 mois que Niko Kovač est l’entraîneur de Monaco. Et après seize mois de règne, les dirigeants de l’ASM aimeraient voir une équipe cohérente, solide et conquérante. Et surtout, ils aimeraient voir des résultats conformes à leurs grandes ambitions. Cependant, les atermoiements du début de saison et la sixième place de Ligue 1 ne correspondent pas à leurs attentes.

L’entraîneur de Monaco a-t-il perdu son vestiaire ?

Or, selon L’Equipe, « les thématiques soulevées autour de la responsabilité de l’entraîneur sont nombreuses. » Malgré plusieurs renforts au mercato d’été (Alexander Nübel, Myron Boadu ou Jean Lucas), la progression collective du groupe peine à se faire sentir. L’identité de jeu basée sur l’intensité et la verticalité est beaucoup moins visible. Et individuellement, les joueurs ne progresseraient pas. Les dirigeants de l’ASM estiment que des étoiles du club comme Aurélien Tchouaméni, Benoît Badiashile ou Youssouf Fofana stagnent.

Niko Kovac ne serait pas l'entraîneur idoine pour faire franchir un nouveau cap à Aurélien Tchouaméni. Icon Sport
Niko Kovac ne serait pas l’entraîneur idoine pour faire franchir un nouveau cap à Aurélien Tchouaméni. Icon Sport

D’autre part, et c’est peut-être l’une des causes du constat précédent, Niko Kovač aurait « perdu une large partie de son vestiaire » , selon L’Equipe. Des joueurs lui reprocheraient notamment « son management uniforme, presque militaire » et « ses consignes tactiques jugées brouillonnes. » Wissam Ben Yedder serait notamment l’un de ces « Kovač-sceptiques. » Il faut dire que l’entraîneur croate a joué à un jeu très dangereux en rétrogradant son capitaine et attaquant phare à un rôle de remplaçant qu’il occupe presque aussi souvent que celui de titulaire. Pour Niko Kovač, le souffle du licenciement commence doucement à se faire ressentir…

Wissam Ben Yedder a du mal à comprendre pourquoi Niko Kovac ne lui accorde pas le statut de titulaire indiscutable. Icon Sport
Wissam Ben Yedder a du mal à comprendre pourquoi Niko Kovac ne lui accorde pas le statut de titulaire indiscutable. Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco
Personne(s) lié(s) à cet article : Niko Kovač
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires