dans

Monaco, Mercato : Myron Boadu, 5 ans en Principauté

Une deuxième recrue cette semaine pour Monaco !

Comme attendu, Myron Boadu a signé pour 5 saisons avec l'AS Monaco ce mercredi (iconsport)
Comme attendu, Myron Boadu a signé pour 5 saisons avec l'AS Monaco ce mercredi (iconsport)

Monaco a officialisé ce mercredi 4 août sa quatrième recrue de l’été, la deuxième de la semaine ! Comme attendu, Myron Boadu (20 ans) s’est engagé pour 5 ans avec l’ASM. Le transfert de la pépite de l’AZ Alkmaar est estimé à 17 millions d’euros. Plus

Boadu, un transfert à 17 millions d’euros

Les bonnes nouvelles s’enchaînent du côté de Monaco. Deux jours après la signature de Jean Lucas et au lendemain d’un succès précieux à Prague en qualifications à la prochaine Ligue des champions, l’ASM a officialisé une quatrième recrue ce mercredi 4 août. Lié au club à la diagonale depuis plusieurs semaines, Myron Boadu s’est engagé pour 5 saisons avec le dernier 3ème de Ligue 1. D’après L’Équipe, les Asémistes ont déboursé 17 millions d’euros pour s’offrir la pépite de 20 ans de l’AZ Alkmaar. Une somme qui sera payée en 5 versements selon le quotidien.

« C’est une grande étape pour moi et je ressens beaucoup de fierté en m’engageant avec l’AS Monaco. Je tiens à remercier le club pour la confiance placée en moi. L’AS Monaco sort d’une saison réussie avec un retour en Coupe d’Europe à la clé. Je sais qu’ici, les jeunes joueurs comme moi ont tout ce qu’il faut pour progresser.« 

Myron Boadu pour asmonaco.com

International chez les Oranjes

Déjà international chez les A (1 sélection, 1 but), Boadu s’est surtout mis en évidence avec les Espoirs. En mars dernier, il inscrivait notamment un doublé en quart de finale de l’Euro U21 face aux Bleus d’Aurélien Tchouaméni et Youssouf Fofana. Deux buts qui éliminaient alors le groupe de Sylvain Ripoll de la compétition. Né à Amsterdam, le droitier n’a connu jusqu’à maintenant que son club de l’AZ Alkmaar chez les pros avec qui il compte 88 matchs pour 38 buts. Chez les pensionnaires de l’AFAS Stadion, il évoluait notamment aux côtés de Calvin Stengs qui a rejoint le voisin niçois il y a plusieurs jours.

En mars dernier, Myron Boadu éliminait les Bleus à l'Euro Espoirs en inscrivant un doublé en quart de finale (iconsport)
En mars dernier, Myron Boadu éliminait les Bleus à l’Euro Espoirs en inscrivant un doublé en quart de finale (iconsport)

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’accueillir Myron à l’AS Monaco. Au vu de son niveau élevé de performance et de la trajectoire prise par sa jeune carrière, plusieurs options s’offraient à lui. Nous sommes ravis qu’il ait privilégié l’environnement et le projet sur le long terme que nous sommes en train de bâtir pour poursuivre sa progression. Son âge et son profil correspondent parfaitement à la stratégie du Club et à ce que nous mettons en place. Ses qualités vont permettre d’étoffer encore un secteur du jeu déjà très relevé de notre effectif. »

Paul Mitchell, directeur sportif de Monaco pour asmonaco.com

Après avoir laissé filer Stevan Jovetić, arrivé en fin de contrat, l’AS Monaco cherchait un attaquant à même d’apporter de la concurrence à Wissam Ben Yedder et Kevin Volland. Il pourra débuter dès vendredi en ouverture de la Ligue 1 à l’occasion de Monaco – Nantes.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco
Personne(s) lié(s) à cet article : Myron Boadu
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires