dans

Michel Platini dézingue Gianni Infantino (FIFA) : « il ne sait même pas taper dans un ballon »

Un joli tacle au niveau des genoux !

Michel Platini a chargé Gianni Infantino, le président de la FIFA. Icon Sport
Michel Platini a chargé Gianni Infantino, le président de la FIFA. Icon Sport

Michel Platini, l'ancien président de l'UEFA, n'a pas été tendre à l'égard de Gianni Infantino, l'actuel président de la FIFA. Le Français a accusé son ancien "assistant" de ne penser qu'à l'argent. Plus

Michel Platini garde une rancune très tenace contre Gianni Infantino. Lors d’une interview en mai 2020, l’ancien président de l’UEFA avait déjà accusé Infantino « d’avoir habilement combiné pour faire en sorte que je sois écarté de la course à la présidence de la FIFA. » Un an et demi plus tard, le patron de la FIFA n’a pas amélioré son image auprès de l’ex-milieu offensif des Bleus. Au contraire, celle-ci n’a cessé de se dégrader au fil de ses actions à la tête de l’instance du football mondial.

Michel Platini et Gianni Infantino, ce n'est pas l'amour fou... Icon Sport
Michel Platini et Gianni Infantino, ce n’est pas l’amour fou… Icon Sport

Michel Platini déplore la vision de Gianni Infantino dictée par l’argent

Pour Platini, la vision d’Infantino est gouvernée par un unique moteur : l’argent. Ce qui expliquerait l’insistance du dirigeant suisse à imposer son projet lucratif d’une Coupe du monde tous les deux ans.

« À la tête des institutions, tu as des gens qui ne pensent qu’à faire du business. Regarde ce que fait Infantino depuis qu’il est arrivé. Pourquoi la Coupe du monde à 48 ? C’est plus de matchs, plus d’argent. Et la Coupe du monde tous les deux ans ? C’est plus de matchs, plus d’argent. La Super League, puisqu’il est à l’origine de la Super League, c’est pareil : plus de matchs, plus d’argent pour les clubs. Infantino, je le connais, il a été mon assistant pendant dix ans…« 

Michel Platini en interview avec la revue de l’After Foot

Une attaque ad hominem

Pour Platini, il ne pouvait pas vraiment en être autrement puisqu’Infantino ne serait même pas intéressé par le football.

« Regarde Infantino jouer au football, c’est une catastrophe, il ne sait même pas taper dans un ballon. Est-ce que ça l’intéresse, le foot ? Voilà, j’ai évolué dans ce monde pendant vingt ans… Le grand refrain d’Infantino quand il était à l’UEFA, c’était ‘Fuck la FIFA, fuck la FIFA.’ Maintenant qu’il en est le patron, c’est ‘Fuck l’UEFA, fuck l’UEFA‘. »

Michel Platini en interview avec la revue de l’After Foot

Toujours aussi en forme, « Platoche » .

Personne(s) lié(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires