dans

Mercato : Un Parisien définitivement transféré à Nice ?

Bonne affaire pour les Aiglons !

Les joueurs de Nice rêvent d'aller au bout en Coupe de France (Icon Sport)
Les joueurs de Nice rêvent d'aller au bout en Coupe de France (Icon Sport)

Prêté par le Paris Saint-Germain pour devenir la doublure de Walter Benítez, Marcin Bulka donne satisfaction à Nice. Les Aiglons seraient même sur le point de l’acheter définitivement. Plus

Bulka a saisi sa chance de briller

Au sortir d’un prêt à Châteauroux, Marcin Bulka retourne au PSG à l’été 2021. Où le poste de gardien est encore plus saturé qu’avant. Désireux de trouver une doublure fiable à Walter Benítez, l’OGC Nice saisit l’opportunité et l’engage en prêt à son tour. L’idée va se révéler encore plus concluante que prévu. Bulka est aligné en Coupe de France et n’encaisse qu’un seul but en quatre matchs. Mieux, le Polonais crève l’écran lors du huitième de finale au Parc des Princes. Les Parisiens, dégoutés par Bulka pendant le temps règlementaire puis pendant la séance des tirs aux buts (0-0, 5-6 aux TAB), se demandent encore pourquoi ils n’ont pas inclus une petite clause en plus dans l’accord de prêt. C’est le jour de gloire du gardien remplaçant, qui fait la une de L’Equipe le lendemain.

Marcin Bulka a tellement convaincu les dirigeants niçois qu’une réflexion serait en cours pour l’acquérir définitivement. Selon Vincent Menichini, journaliste pour Nice-Matin, les négociations seraient même en bonne voie. Le transfert couterait environ deux millions d’euros aux Aiglons.

« Il y a une vraie réflexion autour de l’avenir de Marcin Bulka, qui a fait ses preuves lors des tours de Coupe de France. Au mois de mars, on peut dire que c’est plutôt bien parti pour Marcin Bulka.« 

Vincent Menichini, journaliste pour Nice-Matin, lors de l’émission GymTonic

À condition, toutefois, que le Polonais accepte un statut de remplaçant pour une voire plusieurs saisons supplémentaires. Pour l’instant, l’Argentin Walter Benítez, qui vit peut-être la meilleure saison de sa carrière, est indéboulonnable dans les buts niçois.

Paris ne devrait pas le retenir

Quoi qu’il en soit, Marcin Bulka n’a vraisemblablement aucune raison de retourner à Paris. Dans la capitale, le poste de gardien de but semble plus bouché que jamais. Si Gianluigi Donnarumma devrait s’installer en tant que titulaire pour plusieurs saisons, les cas de Keylor Navas (de plus en plus abonné au banc de touche), de Sergio Rico et d’Alphonse Areola (tous les deux bientôt de retour de prêt) sont encore à clarifier. Le cadre parait de moins en moins propice à la progression d’un jeune gardien de but.

Marcin Bulka avait particulièrement brillé face au PSG. (Icon Sport)
Marcin Bulka avait particulièrement brillé face au PSG. (Icon Sport)

Pour Marcin Bulka, rester à Nice serait l’occasion d’enfin se stabiliser dans un club. A 15 ans, il quitte la Pologne pour Chelsea, où il termine sa formation. Le Paris Saint-Germain l’achète en 2019, mais le jeune gardien ne parvient pas à se démarquer. De ses deux petites titularisations, on retient surtout sa bévue à Lens, alors que l’effectif parisien était décimé par de nombreux cas de Covid (1-0). Le Polonais est alors immédiatement prêté au FC Cartagena (Espagne), puis à Châteauroux, puis maintenant sous les couleurs de Nice. Où l’expérience, dans un rôle de doublure officielle, est enfin concluante.

Marcin Bulka aura une nouvelle occasion de briller le 7 mai, lors de la finale de la Coupe de France entre Nice et Nantes au Stade de France.

Personne(s) lié(s) à cet article : Marcin Bulka
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires