dans

Mercato : un international Espoirs français dans le viseur du Stade Rennais

Bonne pioche en vue chez le voisin ?

Enzo Le Fée (au centre) avec l'équipe de France Espoirs (Icon Sport)
Enzo Le Fée (au centre) avec l'équipe de France Espoirs (Icon Sport)

Qualifié pour la prochaine édition de la Ligue Europa, le Stade Rennais va devoir muscler son mercato estival pour faire bonne figure. Parmi les dernières rumeurs en date, celle menant à Enzo Le Fée a de l'allure. Plus

Le Fée, une saison pleine à seulement 22 ans

Sur la saison écoulée, il n’a manqué que deux petits matches de Ligue 1. Lui, c’est Enzo Le Fée. Le milieu de terrain polyvalent de seulement 22 ans est vite devenu l’un des joueurs majeurs du FC Lorient. Avant de changer d’air dès cet été ? Malgré un contrat qui court jusqu’en 2024, l’international Espoirs français, auteur d’un doublé il y a quelques jours en Arménie, ne manque pas de sollicitations, venues de France et de l’étranger. Qui aura le dernier mot ?

Enzo Le Fée sous les couleurs du FC Lorient (iconsport)
Enzo Le Fée sous les couleurs du FC Lorient (iconsport)

Le Stade Rennais en pince pour le joueur

Selon nos confrères de Foot Mercato, Rennes, qualifié pour la prochaine édition de la Ligue Europa, aimerait s’attacher les services d’Enzo Le Fée. Problème, pour le recruter, il faudrait débourser un peu moins de 20 millions d’euros. Un sacré investissement, surtout pour un club de Ligue 1, non qualifié en Ligue des champions de surcroît. L’idée de rester en Bretagne pourrait se révéler être un argument des plus solides pour espérer attirer le joueur. Car la concurrence s’annonce féroce.

Il y a quelques jours, nos confrères de L’Équipe cette fois révélaient l’intérêt de deux clubs allemands pour Le Fée. Quand on sait que la Bundesliga a permis à de très nombreux talents tricolores de se révéler, on se dit que le joueur, surtout avec ce type de profil, ne pourrait que s’épanouir outre-Rhin. Son club du FC Lorient pourrait aussi être tenté de le conserver encore au moins une année. Au risque de récupérer moins d’argent l’été prochain, mais avec en sa possession, dans l’immédiat, un atout de grande valeur dans la course au maintien.

Personne(s) lié(s) à cet article : Enzo Le Fée
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires