dans

Mercato : Nice ne compte pas lâcher Rayan Cherki (OL)

Encore un jeune talent lyonnais chez les Aiglons ?

Rayan Cherki pourrait quitter Lyon pour rejoindre Nice l'été prochain (Icon Sport)
Rayan Cherki pourrait quitter Lyon pour rejoindre Nice l'été prochain (Icon Sport)

Considéré comme la pépite de demain à l'Olympique Lyonnais, phénomène de précocité, Rayan Cherki peine à confirmer tout ce potentiel. Actuellement blessé, le milieu offensif pense déjà à la suite. Nice le suivrait de près. Plus

En fin de contrat en 2023, Rayan Cherki voit plusieurs possibilités s’offrir à lui pour l’été prochain. Prolonger son bail avec son club formateur, l’Olympique Lyonnais, partir libre dans 18 mois… ou changer d’air d’ici quelques semaines. Si la troisième option était choisie, Nice pourrait être son futur point de chute.

Cherki, modèle de précocité

Passé professionnel à 15 ans, auteur d’un doublé face à Nantes en Coupe de France à 16 ans, deuxième plus jeune joueur à débuter en Ligue des Champions, Rayan Cherki a l’habitude d’affoler les statistiques. Mais le joueur à vocation offensive, aujourd’hui âgé de 18 ans, arrive-t-il déjà en fin de cycle à l’Olympique Lyonnais ? Celui qui a fait toutes ses classes chez les Gones, des U19 en passant par la réserve, restait sur une saison plutôt aboutie. En effet, son bilan était bon avec 30 matches toutes compétitions confondues, 4 buts et 4 passes décisives. Hélas, il ne pourra pas confirmer lors de cet exercice, la faute à une blessure.

Rayan Cherki et Kephren Thuram (à droite) pourraient bientôt être coéquipiers sous le maillot des Aiglons/Icon Sport
Rayan Cherki et Kephren Thuram (à droite) pourraient bientôt être coéquipiers sous le maillot des Aiglons/Icon Sport

De la relance à la malchance

Car cet hiver, Rayan Cherki pouvait « profiter » de plusieurs absences. Des absences notamment liées aux départs pour la Coupe d’Afrique des Nations, pour récupérer un maximum de temps de jeu. Hélas pour lui, entré à la mi-temps face à Monaco, l’international Espoirs français s’est blessé à la toute fin du temps additionnel. Verdict : fracture du cinquième métatarse (pied) et de longues semaines d’absence en perspective. Sa saison pourrait même carrément être d’ores et déjà terminée. De quoi bien récupérer. Et se tourner vers un prochain mercato estival qui s’annonce capital pour la suite de sa carrière.

Nice, une réelle opportunité pour Gouiri

Comme le révèlent nos confrères de Foot Mercato en ce milieu de semaine, l’OGC Nice suivrait de près le jeune talent lyonnais. Il faut dire que dans un passé pas si lointain, plusieurs joueurs passés par les Gones ont brillé au Gym. On pense à Loïc Rémy, Melvin Bard ou encore… Amine Gouiri, autre pépite du club de Jean-Michel à avoir changé de camp à seulement 20 ans pour véritablement éclore en Côte d’Azur.

Une belle opération financière pour l’OL ?

Bien évidemment, l’Olympique Lyonnais fera tout son possible pour garder son grand espoir. Mais selon les sites spécialisés, Rayan Cherki est aujourd’hui estimé à une vingtaine de millions d’euros. Un montant non négligeable pour le club du président Aulas, surtout si Peter Bosz, le coach lyonnais ou son potentiel successeur, ne compte pas faire de Rayan Cherki un vrai titulaire en puissance lors de la prochaine saison de Ligue 1. En parallèle, Christophe Galtier, l’entraîneur niçois, sait donner sa chance à de jeunes pépites et les emmener au plus haut niveau. Cherki pourrait bientôt en être un exemple de plus.

Personne(s) lié(s) à cet article : Rayan Cherki
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires