dans

Mercato : le PSG vise toujours un attaquant, qui ne sera pas Scamacca

Un plan B pour les Parisiens.

Christophe Galtier vise un nouvel attaquant pour son PSG. Icon Sport
Christophe Galtier vise un nouvel attaquant pour son PSG. Icon Sport

Qui viendra renforcer l'attaque du PSG lors de ce mercato estival ? Pour l'instant, rien n'est encore sûr. Mais le dossier Scamacca semble être définitivement fermé. Plus

Le mercato du PSG serait-il en train de se compliquer ? Deux des cibles principales de Luis Campos, le défenseur Milian Skriniar et l’attaquant Gianluca Scamacca semblent s’éloigner pour le club français. De quoi relancer la recherche d’une perle rare en attaque.

Le PSG a identifié le profil qu’il veut

L’attaquant de Sassuolo, Gianluca Scamacca était depuis plusieurs semaines une cible majeure du club. Mais ce dossier ne devrait pas connaître un dénouement positif. Le joueur de 23 ans s’apprête à prendre la direction de West Ham. Il faut donc trouver un nouveau profil pour renforcer l’attaque, qui a déjà vu arriver la promesse Hugo Ekitike ces derniers jours.

Mais l’ancien joueur rémois arrive surtout comme une doublure de Kylian Mbappé, amené à progresser dans l’ombre du champion du monde. Surtout, il devrait dans un premier temps avoir un rôle un peu moins axial. L’objectif du PSG est donc bien de mettre désormais la main sur un 9, axial, à même de peser sur les défenses et de marquer des buts.

Le profil recherché par le PSG est clair. Un joueur athlétique, mais qui saura aussi être mobile au sein de l’effectif du PSG pour participer à la construction du jeu. En clair, pas un renard des surfaces, mais un joueur capable de décrocher si nécessaire, souligne L’Equipe. Un seul nom a filtré pour l’instant, celui de Gonçalo Ramos, le joueur du Benfica Lisbonne. Mais le club portugais se montre là aussi très gourmand, réclamant 40 millions d’euros au PSG.

Gonçalo Ramos est toujours la priorité du PSG (iconsport)
Gonçalo Ramos est toujours la priorité du PSG (iconsport)

Faute de pouvoir dépenser facilement une telle somme, surtout pour un plan B, le PSG pourrait se tourner vers d’autres pistes. Ces dernières semaines, le nom de Robert Lewandowski avait aussi été évoqué, mais le joueur polonais avait toujours fait du FC Barcelone sa priorité numéro 1 durant ce mercato.

Fin de l’espoir pour Scamacca

L’échec dans le dossier Scamacca constitue aussi un soufflet pour Luis Campos et une certaine remise en cause de sa philosophie sur le marché des transferts. Le directeur sportif du club, ne souhaite plus voir le PSG dépenser des sommes folles. Pour l’attaquant, ils avaient proposé 35 millions d’euros.

Or, si le joueur devrait bien prendre la direction de West Ham cet été, c’est parce que, à la différence du PSG, les Hammers se sont alignés sur les exigences de Sassuolo qui en réclamait 40 millions d’euros. Mais, le club français, qui a déjà recruté Vitinha, Ekitike (en prêt) et devrait aussi signer Mukiele, se retrouve dans l’impasse financière.

En effet, le PSG doit désormais réussir à vendre pour débloquer des fonds pour continuer à se montrer ambitieux sur le marché des transferts. Parmi les priorités au rayon des départs, on trouve notamment Mauro Icardi ou encore Idrissa Gueye. Mais la plupart des indésirables n’ont pas vraiment l’intention de faire leurs valises pour quitter le PSG… De quoi sérieusement compliquer l’équation de Luis Campos et Antero Henrique dans les prochaines semaines.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires