dans

Mercato : Alexander Isak, très en vue avec la Suède à l’Euro, affole le marché

Le Real Madrid, Manchester City, Chelsea… Tous surveillent attentivement sa situation !

Alexander Isak est suivi par des cadors européens (iconsport)
Alexander Isak est suivi par des cadors européens (iconsport)

Très en vue depuis le début de l’Euro avec la Suède, Alexander Isak pourrait quitter la Real Sociedad cet été. Sous contrat jusqu’en 2024, l'attaquant - surnommé le "nouveau Zlatan Ibrahimovic" - est suivi par plusieurs écuries européennes. Et pas des moindres. Plus

Alexander Isak pourrait être en train de vivre l’un des moments charnières de sa carrière. Le jeune joueur de 21 ans dispute actuellement l’Euro avec la Suède. Et il a fait forte impression lors des deux premiers matchs de son équipe. Face à l’Espagne (0-0) et la Slovaquie (1-0), le longiligne avant-centre s’est imposé comme une véritable menace pour les défenses adverses. Ses performances impressionnent d’autant plus qu’il est souvent esseulé à la pointe de l’attaque d’une sélection peu portée vers l’offensive.

L’été s’annonce agité pour Isak

Avant même le début de l’Euro, Isak sortait d’une saison très accomplie avec la Real Sociedad. Le jeune attaquant avait marqué 17 buts et délivré 2 passes décisives en Liga. Celui qui est surnommé le « nouveau Zlatan Ibrahimovic » était donc déjà surveillé par plusieurs géants européens comme le Barça. Ses performances avec la Suède à l’Euro n’ont ainsi fait que renforcer cet intérêt, et en ont éveillé d’autres. Marca et Mundo Deportivo affirment notamment que le Real Madrid garde un œil sur lui. A la Casa Blanca, il est vu comme une alternative moins coûteuse que Kylian Mbappé et Erling Haaland.

La Real Sociedad devrait se montrer ferme dans le dossier Alexander Isak (iconsport)
La Real Sociedad devrait se montrer ferme dans le dossier Alexander Isak (iconsport)

D’après le journal catalan, Arsenal, Liverpool et Manchester City suivraient aussi le Suédois. Les Skybues pourraient passer à l’action en cas d’échec dans le dossier Harry Kane. Enfin, selon la presse anglaise, Chelsea surveillerait également Isak. Les Blues pourraient aussi dégainer une offre à la Real s’ils ne parvenaient pas à convaincre Dortmund de lâcher Haaland.

Une clause libératoire qui peut refroidir  

Mais certains des prétendants d’Isak pourraient faire face à un problème de taille. Sa clause libératoire a en effet été fixée à 70 millions par son club espagnol. Si le Suédois est certes moins cher qu’Haaland et Mbappé, la somme n’en reste pas moins très élevée, et pas à la portée de tous les clubs qui le courtisent. Le Real, qui connaît quelques difficultés financières actuellement, ne sera peut-être pas capable de signer un tel chèque.

Alexander Isak est très convoité... Icon Sport
Alexander Isak est très convoité… Icon Sport

D’autant que la Real pourrait profiter de la concurrence pour se montrer ferme sur le dossier. En exigeant que sa clause libératoire soit payée, par exemple. Voire définir un montant plus important. Mais avant d’en savoir plus sur son avenir en club, il reste au moins deux matchs à Isak avec la Suède pour continuer de nous éblouir pendant l’Euro.

Personne(s) lié(s) à cet article : Alexander Isak
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires