dans

Mercato : Alassane Pléa sur le départ, deux clubs français à l’affut

Un bon joueur de retour en Ligue 1 ?

Alassane Pléa ne veut pas prolonger avec son club (Icon Sport)
Alassane Pléa ne veut pas prolonger avec son club (Icon Sport)

Alors que son contrat se termine en juin 2023 avec le Borussia Monchengladbach, Alassane Pléa serait tenté de quitter l'Allemagne dès cet été. Et pourquoi pas revenir en Ligue 1 ? Plus

Après 4 saisons pleines passées en Allemagne, Alassane Pléa aurait fait part de ses envies d’ailleurs. Si L’Equipe puis RMC Sport ont affirmé sa volonté de quitter le Borussia Mönchengladbach, ces derniers mentionnent également certains clubs qui seraient aptes à l’accueillir. Avec 47 buts et 26 passes décisives en 144 matchs, Pléa a réussi son pari de réussir loin des terres françaises, pour sa première expérience dans un championnat étranger. Alors qu’un autre projet pourrait lui plaire, l’attaquant international français aurait déjà des touches en France. Toujours selon ces deux médias sportifs français, parmi ces 4 clubs figurent l’Olympique de Marseille et l’OGC Nice, qui seraient tentés par un retour cet été. Lucien Favre à la tête de l’effectif des Aiglons est un argument de poids, lui qui l’a entraîné entre 2016 et 2018. En outre, deux clubs anglais seraient aussi à l’affut, dont Nottingham Forest.

Alassane Pléa, de retour en Ligue 1 ?

La piste de l’OM et de l’OGC Nice qui mène à Alassane Pléa semble assez cohérente. Attaquant moderne et polyvalent, le natif de Lille, formé à l’Olympique Lyonnais, avait très largement réussi sa dernière saison sous les couleurs des Aiglons. Avec 21 buts et 5 passes décisives en 49 matchs toutes compétitions confondues, il avait montré l’étendue de son talent au championnat de France. Et ses 4 saisons passées à Gladbach ont toutes été sur la même lignée avec une moyenne de 12 buts et 7 passes décisives par saison.

Alassane Pléa sous les couleurs du Borussia Mönchengladbach (Icon Sport)
Alassane Pléa sous les couleurs du Borussia Mönchengladbach (Icon Sport)

De quoi donner envie à des clubs de s’aligner de nouveau sur sa situation. D’autant plus qu’il ne devrait pas coûter trop cher à l’heureux élu puisque, pour rappel, il ne lui reste qu’une seule année de contrat. Affaire à suivre, donc.

Personne(s) lié(s) à cet article : Alassane Pléa
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires