dans

L’OL, troisième meilleur club formateur pour les clubs du Big 5

… suivi de près par trois autres clubs français !

L'OL d'Houssem Aouar et Rayan Cherki est l'un des meilleurs clubs formateurs d'Europe. Icon Sport
L'OL d'Houssem Aouar et Rayan Cherki est l'un des meilleurs clubs formateurs d'Europe. Icon Sport

L'observatoire du football européen CIES a désigné les meilleurs centres de formation d'Europe en prenant le critère du nombre de joueurs formés dans un club qui évoluent dans les championnats du continent. Si l'Ajax mène la danse au niveau global, l'OL prend une jolie troisième place du podium si l'on se concentre sur les joueurs évoluant dans les cinq meilleurs championnats européens (Big 5). Plus

Malgré quelques dernières saisons compliquées, l’OL peut se réjouir d’être toujours au top en ce qui concerne la formation. C’est ce que vient confirmer l’observatoire du football européen CIES dans sa lettre lettre hebdomadaire du 25 octobre 2021. D’après cet organisme, le club rhodanien occupe la troisième place du podium en matière de nombre de joueurs formés qui évoluent dans les cinq grands championnats européens.

L'OL continue son travail en politique de formation de jeunes joueurs. Récemment, Maxence Caqueret s'est révélé comme une valeur sûre sur le terrain (iconsport)
L’OL reste une valeur sûre de la formation grâce à son centre de formation, qui sort régulièrement de jeunes pépites comme Maxence Caqueret (à droite), l’une des dernières en date. Icon Sport

La formation française au top pour les 5 grands championnats

D’après les critères établis par le CIES, les clubs français occupent quatre des six premières places. En tête du classement, on retrouve les deux grands rivaux espagnols, le Real Madrid et le FC Barcelone, avec 40 joueurs formés qui évoluent dans le Big 5.

Mais directement derrière eux trône l’OL, qui a formé 32 joueurs aux clubs du big 5 européen. Un chiffre satisfaisant et qui prouve que la politique du club de Jean-Michel Aulas est un modèle en ce qui concerne la formation des jeunes. Parmi eux, on peut notamment penser à des joueurs tels que Corentin Tolisso qui évolue au Bayern Munich, Alexandre Lacazette à Arsenal ou encore Nabil Fekir au Betis Séville.

Corentin Tolisso est un des nombreux exemples de la réussite du centre de formation lyonnais (iconsport)
Corentin Tolisso est un des nombreux exemples de la réussite du centre de formation lyonnais (iconsport)

Derrière les Gones, on retrouve dans l’ordre Rennes (30), le PSG (30) et Saint-Etienne (25). La formation française est donc bien omniprésente dans les grands championnats européens. Les joueurs formés en France s’exportent toujours aussi bien. Il suffit de jeter un œil sur les pelouses de Premier League ou de Bundesliga pour en en avoir le cœur net. Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Christopher Nkunku et Paul Pogba ne sont que quelques-uns des exemples de joueurs formés en France et qui font la joie des supporters étrangers.

Les Français s'exportent. Ici Nordi Mukiele, formé au Paris FC et Paris, et Christopher Nkunku, formé au PSG, jouent tous les deux en Bundesliga pour Leipzig (iconsport)
Les Français s’exportent. Ici Nordi Mukiele, formé au Paris FC et Paris, et Christopher Nkunku, formé au PSG, jouent tous les deux en Bundesliga pour Leipzig (iconsport)

Dans son évaluation, l’organisme d’observation du football a pris en compte les clubs et championnats. L’importance du championnat et la réussite européenne du club jouent donc un rôle important. Néanmoins, le classement est également établi en fonction du nombre de joueurs. Si l’on prend en compte les 31 championnats européens, le classement en devient tout autre.

Un top 10 à l’échelle du continent sans clubs français

A l’échelle du continent, c’est l’Ajax Amsterdam qui se positionne en tête du classement. Et ce n’est pas vraiment une surprise, tant le centre du formation du club néerlandais (De Toekomst) est réputé. Le club néerlandais, qui a ridiculisé Dortmund (4-0) en Ligue des champions mardi 19 octobre, affiche 81 joueurs formés éparpillés dans les 31 championnats européens.

Le club affichait d’ailleurs un des plus grand nombres de joueurs formés au club en 2018-19 en tant que titulaires en Ligue des champions – plus encore que le FC Barcelone. Frenkie de Jong, Matthijs de Ligt, Daley Blind, Donny Van de Beek ou encore Kasper Dolberg étaient les exemples les plus parlants. Cette année, le podium est complété par le Shakhtar Donetsk (75) et le Sporting Club Portugal (70).

Frenkie de Jong, Donny van de Beek, Matthijs de Ligt et Daley Blind, autant de joueurs formés à l'Ajax qui ont propulsé leur club en demi-finales de la Ligue des champions lors de la fameuse campagne 2018/2019. Icon Sport
Frenkie de Jong, Donny van de Beek, Matthijs de Ligt et Daley Blind, autant de joueurs formés à l’Ajax qui ont propulsé leur club en demi-finales de la Ligue des champions lors de la fameuse campagne 2018/2019. Icon Sport

Les deux géants que sont le Real Madrid et le FC Barcelone se positionnent respectivement septième et dixième du classement. Une chose plus surprenante encore est l’absence totale de clubs français si on s’attarde sur ce classement général. Le PSG pointe seulement à la 18e position. L’Olympique lyonnais, quant à lui, devance le club de la capitale d’une petite place.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires