dans

L’OL bientôt sous pavillon américain, Jean-Michel Aulas restera aux commandes

Une page va se tourner à l’OL !

L'OL pourrait rapidement passer sous pavillon américain. Icon Sport
L'OL pourrait rapidement passer sous pavillon américain. Icon Sport

Selon les dernières informations fournies par RMC Sport et L'Equipe, l'Olympique Lyonnais dispose de trois offres de rachat en provenance des Etats-Unis. Une d'entre elles devraient être acceptées, même si Jean-Michel Aulas compte bien rester aux commandes de l'OL. Plus

Trois offres américaines pour reprendre l’OL

Le rachat de l’Olympique Lyonnais prend peu à peu forme. Selon les dernières informations de RMC Sport, trois offres américaines ont été retenues pour reprendre le club, sur les cinq reçues. Comme le précise le média français, il s’agirait d’une reprise de 40% de l’OL, correspondant aux parts du groupe Pathé et d’IDG, en vente depuis le 8 mars dernier.

La première offre, et la plus sérieuse selon les dernières informations de L’Equipe, est celle de Foster Gillett, fils de George, ancien propriétaire de Liverpool. Ce dernier serait en pole pour devenir l’actionnaire majoritaire de l’OL. Gillett a notamment été directeur de Liverpool lorsque son père en était le propriétaire, avant que la famille ne revende ses parts en 2010.

L’Américain de 45 ans, toujours selon le journal français, se serait mis d’accord dans la semaine avec Jean-Michel Aulas pour racheter les 40% du club rhodanien. Il avait notamment été en pourparlers pour racheter le club anglais de Derby County, qui vient de descendre en troisième division anglaise.

Une offre de près de 600 millions d’euros ?

Les deux autres offres viendraient d’un fonds de pension américain, très intéressé par la reprise du club, et John Textor, co-actionnaire de Crystal Palace. Mais l’offre de ce dernier aurait été jugée trop basse. Et s’il n’est pas encore hors course, il semble avoir pris du retard sur son concurrent direct, Gillett.

Jean-Michel Aulas, le boss de l'OL / Icon sport
Jean-Michel Aulas, le boss de l’OL / Icon sport

Ce dernier, selon L’Equipe, pourrait offrir jusqu’à 600 millions d’euros. Une somme qui lui permettrait de racheter les parts de Pathé et IDG, mais pas seulement. Il reprendrait aussi une partie de celles de Jean-Michel Aulas, actuellement détenteur de 28% de l’OL. De plus, il injecterait 100 millions d’euros au capital du club. Pour autant, Aulas ne perdrait pas la main sur son club, et resterait aux commandes encore quelques années. Mais l’OL est sur le point de passer sous pavillon américain, pour retrouver les sommets ?

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jean-Michel Aulas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires