dans

Ligue 1 : et si Amazon venait sauver le football français ?

Un sauveur nommé Jeff Bezos ?

Micros et caméra de Téléfoot. Crédits Icon Sport
Micros et caméra de Téléfoot. Crédits Icon Sport

Qui sera le nouvel acquéreur des droits de diffusion de la Ligue 1 ? Surprise : c'est le géant Amazon qui aurait déposé l'offre la plus intéressante. Même si Canal+ n'a sans doute pas dit son dernier mot... Plus

Qui sera le chevalier blanc du football français ? Après le retrait du fiasco Mediapro, la Ligue 1 doit trouver d’urgence un nouveau diffuseur pour racheter ses droits TV. Et si les candidats ne se sont pas bousculés pour répondre au premier appel d’offres, certains se sont montrés intéressés… dont le géant Amazon.

L’échec du premier appel d’offres

C’est ce que l’on peut qualifier d’échec retentissant pour le football français. Aucun des six lots qui a été remis en jeu sur le marché n’a atteint le prix plancher qui avait été fixé auparavant par la Ligue de Football Professionnel (LFP). Pire encore, Canal+ et Bein Sports, qui faisaient office de principaux prétendants, n’ont pas déposé d’offre. A la place, on trouve trois acteurs qui se sont placés pour diffuser les rencontres : Discovery, DAZN et Amazon.

Les prix de réserve n’ayant pas été atteints, les consultations sont déclarées infructueuses. La LFP se laisse désormais 48 heures pour définir les prochaines étapes de la commercialisation de ses droits

a souligné la LFP dans un communiqué, consciente que le sujet va devenir compliqué à gérer. A court terme, cette situation pourrait bien faire les affaires de Mediapro, qui est sans doute favori pour continuer à diffuser les rencontres, même sans passer à la caisse. M6 et d’autres chaînes de télévision se sont toutefois proposées afin que le service soit accessible à tous.

L’espoir incarné par Amazon

Quelle sera désormais la suite ? Alors que les prix planchers n’ont pas été atteints, les droits pourraient désormais se négocier « de gré à gré », selon Philippe Piat, co-président de l’UNFP, au micro de RMC.

Mais surtout, c’est l’émergence d’un candidat peut-être inattendu qui pourrait bien sauver la donne. C’est ainsi ce que confie un des participants du comité de pilotage sous couvert d’anonymat.

 On se donne 48h pour trouver la meilleure stratégie. L’offre d’Amazon est vraiment intéressante via leur plateforme Prime Vidéo. C’est la bonne surprise de la soirée ! 

Un caméraman lors d'un Bordeaux-Reims au Matmut Atlantique
La caméra tourne lors d’un Bordeaux-Reims au Matmut Atlantique. Crédits Pierre Costabadie/Icon Sport

Si on connaît surtout Amazon comme plateforme de e-commerce, l’entreprise de Jeff Bezos se taille aussi la part du lion dans le domaine du sport avec une partie des droits de Roland-Garros, mais aussi des intérêts en Premier League ou encore en Ligue des Champions. De quoi laisser augurer un prochain développement en France ? Il ne reste plus qu’à voir comment le dossier évoluera…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires