dans

Le Brésil met le paquet pour attirer un grand entraineur

Il sera libre en 2023 !

Neymar, Marquinhos et Vinicius bientôt entrainés par Guardiola ? (Icon Sport)
Neymar, Marquinhos et Vinicius bientôt entrainés par Guardiola ? (Icon Sport)

Alors que le mandat de Tite s’arrêtera après la Coupe du monde, le Brésil préparerait déjà sa succession. En ligne de mire, un nom prestigieux : Pep Guardiola. Plus

Le Brésil va ouvrir un nouveau chapitre… 

C’est quasiment officiel, Tite ne sera plus le sélectionneur du Brésil après la Coupe du monde. Ce dernier l’a annoncé récemment. Pourtant, la Seleção est plutôt en forme. Après s’être facilement qualifiés lors des éliminatoires, les coéquipiers de Neymar ont pris la première place du classement FIFA et les bookmakers les annoncent (légèrement) favoris du Mondial au Qatar. Quel que soit leur résultat en décembre, les Brésiliens devront donc se mettre en quête d’un successeur. Selon Marca, ils y travaillent déjà. Les auriverdes cibleraient Pep Guardiola, l’entraineur de Manchester City.

À vrai dire, cette piste ne date pas d’hier. La fédération brésilienne de football avait déjà dragué Guardiola en 2018, juste après le fiasco en Russie (le Brésil avait été sorti en quarts par la Belgique). L’Espagnol avait décliné, et ça n’a pas été une mauvaise nouvelle pour les deux parties. Manchester City a remporté la Premier League en 2019 et en 2021. Les mêmes années, le Brésil a remporté ses deux dernières Copa America. Finalement, le mandat de Tite à la tête de la Seleção n’est pas vraiment un échec. Mais il dépendra aussi de la prochaine Coupe du monde et, surtout, de nombreux observateurs estiment que cette génération brésilienne brillerait davantage avec un sélectionneur plus axé sur la tactique.

… Pep Guardiola aussi

Contrairement à 2018, le timing pour une arrivée de Pep Guardiola est plutôt bon. Le Catalan a déjà annoncé qu’il quitterait Manchester City à la fin de son contrat en 2023, soit seulement six mois après la Coupe du monde. Le Brésil sera-t-il prêt à l’attendre ? Ça peut valoir le coup. Pep Guardiola est un des entraineurs les mieux réputés de la planète football. Son FC Barcelone 2008-2012 restera comme une des meilleures équipes de l’histoire, avec plusieurs trophées majeurs et surtout un style de jeu mémorable. L’expérience au Bayern est un peu plus mitigée, mais l’Espagnol rebondit ensuite à Manchester City. À la tête des Skyblues, Guardiola construit un effectif parfaitement adapté à sa philosophie. Ses Citizens sont souverains en Angleterre (trois Premier League remportées, peut-être bientôt quatre), moins en Europe ; mais cette saison pourrait être la bonne.

Prochaine destination pour Guardiola : une sélection. (Icon Sport)
Prochaine destination pour Guardiola : une sélection. (Icon Sport)

Pour le Brésil, il y a un gros motif d’espoir dans la piste Guardiola. L’Espagnol avait déclaré qu’après Manchester City, il prendrait certainement la tête d’une sélection nationale. Mais avant la Seleção, on pense forcément à la Roja, et cette porte pourrait être ouverte aussi. Luis Enrique sera également en fin de contrat après la Coupe du monde 2022 et il ne semble pas parti pour continuer l’aventure. Guardiola à la tête de l’Espagne, l’histoire serait belle et rappellerait des souvenirs. Mais toujours selon Marca, le Brésil serait déterminé à rafler la mise. Les dirigeants auriverde seraient déjà en contact avec le frère et représentant de Pep Guardiola. Ils auraient proposé 12 millions d’euros nets par an au Catalan. Même pour un homme qui avait récemment déclaré ne pas être intéressé, c’est de nature à faire réfléchir.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Brésil
Personne(s) lié(s) à cet article : Pep Guardiola
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires