dans

LDC : Klopp veut donner « un vrai match » au Real Madrid

Le duel est lancé !

Jürgen Klopp est confiant avant la finale face au Real Madrid (iconsport)
Jürgen Klopp est confiant avant la finale face au Real Madrid (iconsport)

A la veille du coup d’envoi de la finale de la Ligue des champions, Jürgen Klopp s’est exercé à la tradiationnelle conférence de presse d’avant-match. L’occasion de balayer un certain nombre de sujets, comme l’état de la pelouse, la pression, ou le potentiel départ de Sadio Mané. Plus

Klopp sur la pelouse du Stade de France : « On aurait pu jouer sur un terrain de pétanque »

Décontracté en conférence de presse, Jürgen Klopp a d’abord eu l’occasion de répondre à des questions concernant l’état de la pelouse du Stade de France. Alors que cette dernière a été posée seulement ce jeudi 26 mai, le technicien allemand ne semble pas s’en inquiéter. Mieux, il essaye de relativiser.

« Ce terrain est neuf depuis hier, ce n’est pas la meilleure nouvelle. Mais c’est pour les deux équipes. Nous allons faire une séance normale comme prévu, c’est notre moment de la saison. J’ai vu les arbitres avec leur séance et les chutes de balle sont normales. Vous pouvez voir les lignes où ils ont mis le terrain et ce n’est pas normal. Quelqu’un a pensé que c’était une bonne idée d’amener le terrain la veille du stade, c’est intéressant ! Ça n’a pas tué mon humeur une seconde. On aurait pu jouer sur un terrain de pétanque, si les deux parties sont d’accord, je suis d’accord. »

Jürgen Klopp en conférence de presse d’avant-match.

En outre, Jürgen Klopp est revenu sur la pression de ce match, liée à la finale perdue en 2018.

« L’ambiance est bonne » assure Klopp

Mis à part l’état de la pelouse, Klopp a également pu évoquer l’ambiance dans le groupe et la pression liée à la défaite lors de cette même finale en 2018 (ndlr : 3-1, victoire du Real Madrid). L’ancien entraîneur du Borussia Dortmund est conscient que cette cicatrice existe, mais celle-ci sert plus de motivation que de pression négative.

« L’ambiance est bonne, a déclaré Klopp. Vraiment excité d’être ici maintenant et d’avoir un sentiment pour un stade, un emplacement et c’est tout bon. » En outre, ce dernier ne sait pas vraiment comment il réagira en cas de victoire. Une chose est sûre, les joueurs de Liverpool sont « plutôt d’humeur à leur donner un vrai match et à (les) battre ». Et concernant la finale perdue en 2018, le technicien des Reds évoque divers changements orchestrés depuis.

« Quoi que vous fassiez, vous devez acquérir de l’expérience. Nous sommes arrivés à peu près sur trois roues. Je ne pense pas que nous avions un banc complet, les joueurs clés revenaient de blessures. Ce qui s’est passé avec Salah, Karius était stressé et n’aurait pas dû jouer… Eh bien, vous apprenez de tout. J’ai perdu beaucoup de finales dans ma vie et j’en ai aussi gagnées. Nous savons que nous faisons partie d’un grand club. Nous sommes dans un bon moment et nous sommes prêts pour cette finale. 2018 était important mais 2019 était plus important. »

Nul doute que la donne ne sera pas la même ce samedi soir, avec une équipe bien plus expérimentée.

Mané sur le départ ? Il s’en « fiche complètement »

Dernièrement, les rumeurs d’un départ de Sadio Mané vont bon train. Annoncé successivement au Paris Saint-Germain puis au Bayern Munich, le champion d’Afrique sénégalais garde toutefois la tête à la finale selon son entraîneur. « Sadio est dans la forme de sa vie, c’est sûr, rappelle Klopp. C’est génial de le regarder. Nous lui demandons beaucoup et le football lui a demandé beaucoup avec beaucoup de finales. » 

Jürgen Klopp et Sadio Mané (iconsport)
Jürgen Klopp et Sadio Mané (iconsport)

Enfin, l’entraîneur des Reds ne veut pas s’attarder sur ce qui ne sont que des rumeurs à propos de Mané. « Les rumeurs sur le Bayern Munich, je m’en fiche complètement, s’est exclamé Klopp en conférence de presse. Sadio est complètement concentré sur le match et il sait combien il est important pour lui et pour nous. Ce n’est pas la première fois que les rumeurs du Bayern Munich surgissent avant un grand match, donc pas de problème du tout. »

Cette fois-ci, le Real Madrid est prévenu : Liverpool ne leur fera pas de cadeau, contrairement à Loris Karius en finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes, quatre ans auparavant.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Liverpool
Personne(s) lié(s) à cet article : Jürgen Klopp
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires