dans

Lazio Rome : un joueur très particulier fait ses débuts avec le club italien

Un héritage lourd à porter

Un joueur de la Lazio va faire ses débuts, et son nom ne passe pas inaperçu... / Icon Sport
Un joueur de la Lazio va faire ses débuts, et son nom ne passe pas inaperçu... / Icon Sport

Romano Floriani Mussolini, arrière-petit-fils de l'ancien dictateur italien, vient de rejoindre l'équipe réserve de la Lazio. Un héritage difficile, mais que le jeune joueur semble réussir à surpasser. Plus

Hériter d’un patronyme ou être associé à un ancêtre n’est jamais une chose facile, tant cela peut générer des comparaisons. Mais pour Romano Floriani Mussolini, c’est encore plus compliqué. Toutefois, le jeune joueur de la Lazio Rome ne semble pas craindre son héritage.

La Lazio Rome lui fait une place

C’est un nom très particulier qui a été inscrit sur la liste des joueurs de l’équipe réserve de la Lazio la semaine dernière : Romano Floriani Mussolini. Si son nom vous évoque quelque chose, c’est sans doute à cause de son patronyme. Il est l’arrière petit-fils de Benito Mussolini, le dictateur italien qui était au pouvoir entre 1922 et 1945 et qui fut notamment l’allié d’Adolf Hitler.

Romano Floriani Mussolini n’a pas encore joué une seule minute sous les couleurs de la Primavera (l’équipe réserve). Mais le jeune latéral droit semble en bonne voie pour faire ses débuts dans les mois qui viennent. Formé chez le rival de l’AS Rome, le joueur de 18 ans a rejoint la Lazio en 2016.

Lire aussi – Le SC Fribourg a un nouveau stade mais n’a pas le droit d’y jouer

« Je ne suis jugé que pour ma façon de jouer »

Romano Floriani Mussolini fait face à d’autres difficultés liées à son patronyme. C’est en effet le fils d’Alessandra Mussolini, ancienne députée européenne qui n’a jamais caché la « dévotion » qu’elle porte à son grand-père, selon la presse transalpine.

PA Images / Icon Sport
Mussolini avait rencontré l’équipe d’Italie devenue championne du monde en 1938 / PA Images / Icon Sport

Mais cela ne semble pas vraiment tracasser le joueur de la Lazio, qui n’a pas été piqué par le virus de la politique. Certes, il a participé l’an dernier à la version italienne de Danse avec les Stars. Mais le jeune joueur demande avant tout à être jugé sur ses performances sportives, souligne le site 20min.ch.

Ici, à la Lazio, je ne suis jugé que pour ma façon de jouer et pas parce que mon nom de famille est Mussolini.

Romano Floriani Mussolini, à 20min.ch

Sa présence au sein de la Lazio Rome fait toutefois naître des inquiétudes en Italie. En effet, une frange des supporters du club sont historiquement associés à l’extrême-droite du pays.

Personne(s) lié(s) à cet article :
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires