dans

Kyril Louis-Dreyfus, sur les traces du père à Sunderland

23 ans et déjà président de club

Kyril Louis-Dreyfus. Photo Icon Sport
Kyril Louis-Dreyfus. Photo Icon Sport

Kyril Louis-Dreyfus est devenu président du club anglais de Sunderland, à seulement 23 ans. Le début d'une longue carrière dans les arcanes du football pour le fils de l'ancien patron de l'Olympique de Marseille ? Plus

Tel père, tel fils ? En 1996, Robert Louis-Dreyfus devenait l’actionnaire principal de l’Olympique de Marseille. 25 ans plus tard et 1.600 kilomètres au nord, son fils Kyril Louis-Dreyfus vient de racheter le club anglais de Sunderland.

Kyril Louis-Dreyfus
Kyril Louis-Dreyfus au Vélodrome en 2016. Photo Icon Sport

La volte-face de Kyril Louis-Dreyfus, autrefois dégoûté par le football

L’information était déjà connue depuis plusieurs mois, elle a désormais été confirmée. Kyril Louis-Dreyfus, fils de Margarita et de Robert, l’ancien patron de l’Olympique de Marseille, est désormais le nouveau propriétaire de Sunderland, club de D3 anglaise. Ces derniers mois, il avait déjà pris de l’importance au sein du club. Il était notamment aux manettes de la nomination du nouvel entraîneur, en fin d’année dernière, et du changement de directeur sportif.

L’English Football League, dont Sunderland est l’un des membres, a avalisé jeudi 18 décembre le rachat de la majorité des parts du club par le jeune homme de 23 ans. Détail important, il devient aussi le plus jeune président d’un club anglais. Dans un communiqué, il a annoncé être « fier de devenir un gardien de cette institution très estimée » tout en étant « conscient des responsabilités importantes« . Il prévoit aussi de « mettre en place des fondations solides pour apporter au club des succès à long terme« .

Icon Sport
Kyril Louis-Dreyfus ne viendra pas diriger un club français pour l’instant / Icon Sport

En 2020, Kyril Louis-Dreyfus annonçait pourtant ne pas vouloir revenir dans le monde du football, comme il le confiait à l’Equipe. Le jeune homme avait surtout été marqué par les années difficiles vécues par sa mère sous l’ère Vincent Labrune, président de l’OM entre 2011 et 2016.

À la suite de la vente de l’OM, je me suis tenu à une idée : on ne fait plus rien dans le foot, c’est un business pourri.

Sunderland, une institution vénérable à ranimer

Pourquoi se lancer à Sunderland dans ce cas ? Plusieurs paramètres entrent en compte. Tout d’abord, sa proximité avec Juan Sartori, l’un des actionnaires du club. Mais aussi l’institution Sunderland.

Sunderland
Le Sunderland de 1973, vainqueur de la Coupe d’Angleterre. Photo Icon Sport

Car le club est une structure respectée et vénérable en Angleterre. Il compte d’ailleurs plusieurs titres à son palmarès : six championnats d’Angleterre, deux victoires en Coupe et un Charity Shield. Néanmoins, Sunderland a perdu son lustre d’antan et fait figure d’ancienne gloire appartenant au passé. La dernière victoire en championnat remonte à 1936 et les victoires en Coupe d’Angleterre ont eu lieu en 1972 et 1973.

Aujourd’hui relégué en troisième division anglaise après deux descentes successives, Sunderland possède toutefois de nombreux fans. Son stade affichait souvent complet avant la pandémie de Covid-19. Il a même eu le droit à un documentaire sur Netflix, baptisé Sunderland ‘Til I Die , qui a eu un retentissement international.

L’ambitieux Kyril Louis-Dreyfus veut faire remonter le club en Premier League

La dette du club, qui était encore récemment de 230 millions d’euros, a aussi été nettoyée. La prise de risque est donc moins grande pour Kyril Louis-Dreyfus. L’objectif affiché est désormais de faire remonter Sunderland dans l’élite anglaise.

Autant dire que pendant ce temps-là, les supporters marseillais continuent d’attendre le messie qui pourrait sauver le club. Reste à voir s’il prendra la forme d’un nouveau propriétaire ou de Jorge Sampaoli, le potentiel nouvel entraîneur des Phocéens

Personne(s) lié(s) à cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etienne Eto'o Pineda, le fils de Samuel Eto’o, s’est mis en avant avec les U20 du Cameroun. Photo Icon Sport

Le fils de Samuel Eto’o fleurit avec les U20 du Cameroun

Luis Suárez aurait pu signer au PSG... s'il l'avait voulu. Photo Icon Sport

Le PSG a tenté de recruter Luis Suárez l’été dernier