dans

Italie : Pour Bonucci, « Quelque chose s’est enrayé » après l’EURO

La Squadra Azzura ira en barrages…

Bonucci estime que l'Italie n'est plus la même équipe que celle qui a remporté l'EURO (iconsport)
Bonucci estime que l'Italie n'est plus la même équipe que celle qui a remporté l'EURO (iconsport)

L’Italie n’a pu faire mieux qu’un match nul sur la pelouse de l’Irlande du Nord pour son dernier match de groupe des éliminatoires de la Coupe du monde. La Squadra Azzura ira donc en barrages. Et Leonardo Bonucci appelle son équipe à retrouver les valeurs qui l’ont amenée au titre de championne d’Europe pour espérer aller au Mondial. Plus

Bonucci ne reconnaît plus son équipe depuis l’EURO

Ce mardi 15 novembre, l’Italie affrontait l’Irlande du Nord à Belfast pour son dernier match de groupe de qualifications pour la Coupe du monde. Les hommes de Roberto Mancini n’ont pas réussi à battre ceux d’Ian Baraclough (0-0). Un très mauvais résultat pour la Squadra Azzura, puisque dans le même temps, la Suisse a facilement battu la Bulgarie (4-0). Ce qui fait redescendre Leonardo Bonucci et ses coéquipiers à la deuxième place du groupe C, et les propulse en barrages.

Après le match, le défenseur de la Juve est revenu sur la période que vit la Squadra Azzura depuis l’EURO. Bonucci estime que son équipe n’est plus la même que celle qui a été sacrée championne d’Europe à Wembley :

« Quelque chose s’est enrayé. Après l’Euro, nous nous sommes rendu la vie difficile. Nous devons recharger nos batteries pour le mois de mars. Nous devons trouver l’équilibre, la détermination et, surtout, l’insouciance de l’Euro. Il faut que nous entrions sur le terrain avec la légèreté et la force du groupe qui a fait de nous des champions d’Europe (…) Nous devons retrouver ce plaisir collectif d’entrer sur le terrain. Si nous retrouvons l’envie d’être une équipe, nous irons là-bas et nous ferons une grande Coupe du monde. »

Bonucci veut que son équipe retrouve ses valeurs de l'EURO (iconsport)
Bonucci veut que son équipe retrouve ses valeurs de l’EURO (iconsport)

Deux petites victoires depuis le sacre à Wembley

Les Italiens étaient pourtant impressionnants depuis de longs mois et jusqu’à la fin de l’EURO. Ils ne cessaient de progresser sous la houlette de Robert Mancini, et avaient donc remporté la plus prestigieuse des compétitions européennes nationales en juillet. Quelques semaines plus tard, ils avaient même battu le record d’invincibilité détenu jusque-là par le Brésil et l’Espagne, en alignant un trente-sixième match d’affilée sans défaite.

L'Italie n'est plus du tout sur la même dynamique que celle qui lui a permis de gagner l'EURO (iconsport)
L’Italie n’est plus du tout sur la même dynamique que celle qui lui a permis de gagner l’EURO (iconsport)

Mais le match qui les a vu battre ce record reflétait bel et bien une baisse de régime de la Squadra Azzura depuis l’EURO. Car les coéquipiers de Bonucci n’avaient pas réussi à se défaire de la Suisse ce soir-là (0-0). Et ce, quelques jours après avoir concédé un nul face à la Bulgarie à Florence (1-1). Depuis l’EURO, les Italiens affichent ainsi un bilan de deux petites victoires pour quatre nuls et une défaite. Comme le souligne le défenseur de la Vieille Dame, ils vont donc vite devoir se remettre à l’endroit pour espérer aller au Mondial…  

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires