dans

« Insultez les grands », Marco Verratti se confie après l’élimination de l’Italie

Le milieu de terrain du PSG prend la parole

Marco Verrati fait le bilan de l'élimination (iconsport)
Marco Verrati fait le bilan de l'élimination (iconsport)

L'international italien Marco Verratti a vu son rêve de participer à la Coupe du Monde 2022 voler en éclats. Le milieu de terrain du PSG, touché, s'est exprimé sur Instagram. Plus

Pour la seconde fois consécutive, l’Italie sera absente de la Coupe du Monde. Éliminée par la Macédoine du Nord en barrages jeudi 24 mars, la Squadra Azzura ne verra pas le Qatar en décembre prochain. Marco Verratti, a pris la parole sur les réseaux sociaux.

Protéger les jeunes joueurs italiens

Après la rencontre, très vite, le sélectionneur Roberto Mancini et Giorgio Chiellini, le capitaine de l’Italie, ont pris la parole. Mais pour de nombreux autres joueurs, c’est l’abattement et le choc qui prédomine aujourd’hui. Marco Verrati a finalement décidé de prendre la parole, samedi 26 mars, à travers son compte Instagram.

« Petit Hibou », a publié un long texte illustré par un cliché sur lequel on peut voir la sélection et le staff de l’Italie. Le joueur a tenu à remercier, malgré l’échec, l’ensemble des joueurs, des membres de l’encadrement, mais aussi des fans de l’Italie à travers le monde.

« Lorsque vous gagnez, il est facile de remercier tout le monde. Je veux le faire aujourd’hui après une élimination qui nous prive de la compétition la plus belle et la plus excitante pour nous, joueurs, mais surtout pour tous les fans italiens du monde entier. Je voulais remercier tout le monde, le personnel, les joueurs et toutes les personnes qui travaillent avec passion et enthousiasme dans l’équipe nationale.« 

Marco Verratti sur Instagram.

Plus avant dans son texte, Marco Verratti lance un appel à certains supporters qui ont pu se montrer insultants vis-à-vis des joueurs de l’Italie. Sans les excuser ou leur demander d’arrêter, le joueur qui compte déjà près de 50 sélections au compteur, veut simplement qu’ils épargnent les plus jeunes membres de la sélection.

« Je ne pense pas que le meilleur moyen soit d’insulter tout le monde, car chacun de nous a donné le meilleur de lui-même, malheureusement ce n’était pas assez. Surtout les plus jeunes laissez les tranquilles, si vous voulez vraiment nous insulter, insultez les « grands » parce que parfois, on oublie qu’on est des gens comme vous tous, des gens très normaux et que les émotions les plus grandes, nous les retrouvons dans les petites choses.« 

Marco Verratti sur Instagram.

Marco Verratti touché par son échec

Sous le choc de l’élimination face à la Macédoine du Nord, Marco Verratti a été libéré par sa sélection. Il devait initialement participer à la rencontre face à la Turquie, éliminée dans l’autre barrage par le Portugal. Jugé trop fatigué par le staff, le milieu de terrain est donc rentré à Paris avec un peu d’avance.

Verratti est rentré à Paris, fatigué de l'élimination de l'Italie. / Icon Sport
Verratti est rentré à Paris, fatigué de l’élimination de l’Italie. / Icon Sport

Le milieu de terrain de 26 ans, champion d’Europe en 2020, devra encore patienter pour retrouver la Coupe du monde. Pour l’instant, son expérience avec la compétition se résume à deux matchs, lors de l’édition 2014 au Brésil. À l’époque, il avait disputé deux rencontres avec ses coéquipiers. L’Italie avait été éliminée au premier tour, après des défaites contre l’Uruguay et le Costa Rica.

Marco Verratti doit aussi composer avec le sentiment d’avoir failli à deux reprises en quelques semaines. Récemment en effet, c’est le PSG qui a coulé face au Real Madrid en Ligue des champions. Un mois de mars désastreux qu’il traverse avec son coéquipier, le gardien Gianluigi Donnaruma. Celui-ci, considéré comme grandement responsable de l’élimination de son équipe à chaque fois, fait face à de nombreuses critiques. Les temps sont durs pour les joueurs italiens…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Italie
Personne(s) lié(s) à cet article : Marco Verratti
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires