dans

France : Kingsley Coman incertain, Wissam Ben Yedder appelé en renfort

Les difficultés s’accumulent pour Deschamps…

Wissam Ben Yedder rejoint l'équipe de France alors que Kingsley Coman est incertain (iconsport)
Wissam Ben Yedder rejoint l'équipe de France alors que Kingsley Coman est incertain (iconsport)

Touché au mollet, Kingsley Coman n'est pas certain de pouvoir tenir sa place lors de France - Finlande. Face à cette incertitude, Didier Deschamps a convoqué le Monégasque Wissam Ben Yedder. Plus

Nouveau pépin physique pour les Bleus

Les difficultés s’accumulent pour Didier Deschamps en ce mois de septembre. Et à chaque jour, le nombre de joueurs appelés initialement par le sélectionneur lors de la liste communiquée fin août ne cesse de décroître. Après Dayot Upamecano, N’Golo Kanté, Corentin Tolisso et Kylian Mbappé, c’est au tour de Kingsley Coman de ressentir une douleur. Habitué aux pépins physiques, le Bavarois pourrait manquer France – Finlande. Dans cette optique, Deschamps a convoqué Wissam Ben Yedder qui a rejoint le groupe à Lyon, lieu de la dernière rencontre du rassemblement des Bleus.

Coman va se tester avant France – Finlande

C’est « un petit souci à un mollet » qui a provoqué l’incertitude autour du cas Coman comme le communique la Fédération Française de Football ce lundi 6 septembre. Titulaire en Ukraine (1-1), l’ailier du Bayern Munich doit « passer des examens » selon Didier Deschamps lesquels doivent déterminer la capacité ou non de l’ancien Parisien à tenir son rang au Groupama Stadium. Dans l’hypothèse où les tests ne permettraient pas au joueur de poursuivre avec les Bleus, le sélectionneur a appliqué le principe de précaution et convoqué Wissam Ben Yedder. Le Monégasque, présent à l’Euro, a rejoint l’équipe de France dans le Rhône.

Avant France - Finlande, Kingsley Coman va tester son mollet (iconsport)
Avant France – Finlande, Kingsley Coman va tester son mollet (iconsport)

Un forfait de Coman serait un nouveau caillou dans la chaussure de Didier Deschamps. Contre la Finlande, deuxième du groupe D des qualifications à la Coupe du monde 2022, le sélectionneur doit déjà se passer, outre les blessés, de Jules Koundé. Le latéral, expulsé face à la Bosnie, a écopé de deux matchs de suspension. Après avoir purgé le premier en Ukraine, il ne sera toujours pas disponible contre les Scandinaves.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Kingsley Coman, Wissam Ben Yedder
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires