dans

Ferracci (président du Paris FC) : « des enfants ont été agressés par des abrutis que l’OL connaît »

Il s’en est vivement pris à son homologue Jean-Michel Aulas !

Pierre Ferracci, le président du Paris FC. Icon Sport
Pierre Ferracci, le président du Paris FC. Icon Sport

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, a affirmé que l'OL était responsable des incidents qui se sont produits lors du 32e de finale de Coupe de France entre les deux clubs, vendredi 17 décembre. Il a aussi averti que Jean-Michel Aulas allait "faire plonger le football français" s'il "ne faisait pas le ménage" dans les rangs des supporters rhodaniens. Plus

Ferracci : « des supporters de Lyon sont venus armés »

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, n’a pas tardé à réagir en marge du match interrompu entre son club et l’OL, vendredi 17 décembre, après les incidents en tribunes de ce 32e de finale de Coupe de France. En conférence de presse, il s’est d’abord montré furieux envers le club rhodanien, qu’il estime coupable de négligence et de lâcheté au moment d’assumer ses responsabilités.

« C’est navrant. C’était une belle fête avec du monde dans le stade et un match plaisant en première période. Et tout est massacré par une bande d’abrutis. Je le dis à Jean-Michel Aulas (président de l’OL), il va falloir qu’il calme ses énergumènes. Les sanctions devront être exemplaires. Mais la décision était la bonne. Il fallait arrêter ce match. (…) Certains à l’OL veulent refaire le film mais la réalité est que des supporters de Lyon sont venus armés, que l’OL a laissé un groupe arriver gare de Lyon à 20h20 et donc au stade juste avant le début du match. Que chacun prenne ses responsabilités dans cette histoire. Les images parleront d’elles-mêmes où l’on voit des familles, des enfants se faire agresser par des abrutis encagoulés. L’OL les connaît. (Les fumigènes ?) Mais ces groupes sont tellement bien organisés que c’est impossible à prévenir. Mais dans cette affaire, nous n’avons vraiment pas de leçons à recevoir. »

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, en conférence de presse dans des propos retranscrits par L’Equipe

Ferracci sur Aulas : « il faut arrêter de délirer »

Puis, au micro de RMC Sport, Ferracci s’en est pris à l’OL et Jean-Michel Aulas avec encore plus de virulence.

« Une bande d’abrutis a tout gâché, comme d’habitude. Cette bande d’abrutis, ce sont les ultras lyonnais. L’origine des incidents est évidente, même si l’Olympique Lyonnais a déjà dû proposer une version à dormir debout comme ils savent le faire. J’ai même entendu dire que c’était une bande du PSG de la tribune Auteuil qui les avait attaqués. J’ai entendu ça dans les rangs des dirigeants lyonnais. (…) Il m’arrive de défendre Jean-Michel Aulas mais il m’arrive aussi de dire qu’il faut arrêter de délirer. Je veux bien que les responsabilités soient toujours partagées mais cela vient toujours des mêmes clubs. Le Paris FC n’a jamais eu de problème ces dernières années et pourtant il y a aussi des matchs tendus en Ligue 2. »

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, au micro de RMC Sport

« Faire le ménage »

Enfin, Ferracci a fait passer un message alarmiste, enjoignant Jean-Michel Aulas à « faire le ménage » dans les rangs de ses supporters sous peine de « faire plonger le football français. »

« Au lieu de s’insulter sur la place publique, les clubs dont l’OL et l’OM feraient bien de faire le ménage. On les connait les supporters, ils sont encore en face de moi, ils sont retenus par les forces de police. Il y a des fumigènes et ils sont en train de dégrader les installations de Charléty et il y a un feu au milieu d’eux. Les forces de police le regarde tranquillement. Il faut que Jean-Michel Aulas arrête avec les responsabilités partagées, ce n’est pas vrai. C‘est de la folie pure et simple. Il va envenimer les choses. Je lui ai dit qu’il allait faire plonger le football français s’il ne faisait pas le ménage. Il doit prendre ses responsabilités. »

Pierre Ferracci, le président du Paris FC, au micro de RMC Sport
Pierre Ferracci, le président du Paris FC, lors du match contre l'OL. Icon Sport
Pierre Ferracci, le président du Paris FC, lors du match contre l’OL. Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris FC
Personne(s) lié(s) à cet article : Pierre Ferracci
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires