dans

Barça : La conférence de presse surréaliste de Ronald Koeman

Une scène lunaire !

Ronald Koeman a offert une conférence de presse pour le moins surréaliste. Icon Sport
Ronald Koeman a offert une conférence de presse pour le moins surréaliste. Icon Sport

Ronald Koeman s'est présenté en conférence de presse à la veille de la rencontre de Liga contre Cadix. Mais las des critiques envers son équipe et son management, le Néerlandais a décidé de lire un communiqué avant de partir sans répondre à la moindre question. Plus

Koeman boycotte les questions des journalistes

Scène improbable en salle de presse à Barcelone ce mercredi 22 septembre 2021. Ronald Koeman, entraîneur du FC Barcelone, était attendu en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes, à la veille de la rencontre capitale sur la pelouse de Cadix. Mais, cela ne s’est pas passé comme prévu.

Trois minutes, c’est le temps qu’a passé Koeman en salle de presse. L’entraîneur néerlandais a pris la parole, lisant un communiqué, avant de partir sans répondre aux questions des journalistes. « Bonjour à tous. Le club est derrière moi dans une phase de reconstruction. La situation financière du club a un lien avec les performances sportives et vice-versa. Cela signifie que nous devons reconstruire l’équipe sans pouvoir faire de grands investissements financiers. Cela demande du temps », a-t-il déclaré, d’un ton calme et sérieux.

« Les talents d’aujourd’hui peuvent être les stars mondiales dans deux ans. Le point positif de reconstruire une équipe, c’est que les jeunes joueurs se verront offrir des opportunités, comme les ont eues à leur époque Xavi et Iniesta, mais il faut du temps« 

Conférence de presse

Le Barça et son processus de reconstruction

Un communiqué dont le FC Barcelone ne semblait pas au courant et qui aurait été une initiative de Ronald Koeman, pas épargné par les critiques ces dernières semaines. Il a mis l’accent sur le processus en cours pour que le Barça redevienne ce qu’il était.

La situation de Ronald Koeman au FC Barcelone commence à être insoutenable. Icon Sport
La situation de Ronald Koeman au FC Barcelone commence à être insoutenable. Icon Sport

« Le football européen est une bonne école pour tous ces grands talents. En Ligue des Champions, on ne peut pas s’attendre à des miracles. La défaite contre le Bayern Munich la semaine passée, doit être vue dans cette perspective-là, a poursuivi le coach batave, plus proche que jamais de la sortie. Le processus dans lequel nous nous trouvons doit être soutenu, avec des mots et des actes, soutenir la politique sportive et le processus en cours« .

Koeman a, bien entendu, eu un mot pour la presse, qui semble le lâcher au fil des jours. Mais, le Néerlandais, à l’instar de sa carrière de joueur, n’était pas dans une optique offensive. « Je sais que la presse voit ce processus. Ce n’est pas la première fois dans l’histoire du FC Barcelone que cela arrive. Nous avons votre soutien en ces temps difficiles. Nous, staff technique et joueurs, sommes très très heureux du soutien des supporters, comme celui reçu lors du match à domicile contre Grenade. Visca el Barça. Merci d’être venu« . Des mots forts avant de se lever et de quitter la salle de presse sans répondre aux questions des journalistes.

Le FC Barcelone a perdu son identité

Face à Grenade, le Barça a une nouvelle fois montré toutes ses limites. D’abord balayés quelques jours plus tôt par le Bayern Munich au Camp Nou (0-3), les Catalans n’ont pas pu faire mieux qu’un médiocre 1-1 face à Grenade. Pire, les hommes de Ronald Koeman ont longtemps été menés, avant d’égaliser dans les derniers instants grâce à une tête rageuse de Ronald Araujo.

En phase de reconstruction et de transition, le FC Barcelone n’a pourtant pas le droit de perdre une saison, qui pourrait le placer en dehors du top 3 si les choses ne changent pas. Le Barça n’a plus d’identité et le départ de Lionel Messi n’a fait que de mettre encore plus en évidence le problème des Blaugrana depuis bien des saisons. L’Argentin était l’arbre qui cachait la forêt, à coups de génie dont lui seul a le secret. Contre Grenade, le Barça a fini avec Luuk de Jong et Gerard Piqué en attaque, dans un jeu bien loin du « tiki taka » qui a fait les belles heures du club catalan.

Le FC Barcelone de Ronald Koeman a perdu son identité de jeu et l'a montré face à Grenade. Icon Sport
Le FC Barcelone de Ronald Koeman a perdu son identité de jeu et l’a montré face à Grenade. Icon Sport

Menacé, Ronald Koeman a saisi le taureau par les cordes, mais le match de jeudi 23 septembre face à Cadix (22h) pourrait bel et bien être son dernier en tant qu’entraîneur du Barça, qui pense déjà à d’autres noms pour le remplacer. Mais que les temps sont durs en Catalogne…

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires