dans

Ezequiel Garay (ex-Valence et Real Madrid) prend sa retraite

Il affirme ne même plus pouvoir marcher normalement…

Ezequiel Garay a pris sa retraite à l'âge de 34 ans. Icon Sport
Ezequiel Garay a pris sa retraite à l'âge de 34 ans. Icon Sport

Ezequiel Garay arrête les frais. A 34 ans, le défenseur central argentin, libre depuis la fin de son contrat à Valence l'an dernier, a annoncé mettre un terme à sa carrière ce vendredi 16 juillet. Un choix contraint pour celui qui souffre d'arthrose et qui dû évoluer ces trois dernières années sous infiltration. Plus

Clap de fin pour Ezequiel Garay. Le défenseur central argentin, international à 32 reprises, a annoncé mettre fin à sa carrière de joueur, ce vendredi 16 juillet. Cela faisait un an que le guerrier de 34 ans était retiré des terrains depuis la fin de son contrat au FC Valence. Vaincu par la douleur et une arthrose tenace au genou, l’ancien du Real Madrid laisse un petit goût d’inachevé au vu du défenseur phare qu’il aurait pu être.

Garay, de l’Argentine au Real Madrid

Le natif de Rosario (comme Lionel Messi) a été formé aux Newell’s Old Boys (comme Lionel Messi). Et comme la star argentine, Ezequiel Garay avait rejoint l’Espagne pour sa première expérience en Europe. C’était au Racing Santander, en 2006. Deux ans plus tard, le grand Real Madrid lui ouvre déjà ses portes. Une ascension éclair pour celui qui va répondre en partie aux attentes lors de sa première saison chez les Merengues (20 matchs de championnat, dont 17 en tant que titulaire, et trois en Ligue des champions). Mais sa deuxième saison s’apparentera à un calvaire (8 matchs toutes compétitions confondues) à cause d’une vilaine blessure, déjà.

Ezequiel Garay, ici lors du huitième de finale de Ligue des champions 2010 perdu contre l'OL, a disputé 31 matchs en deux saisons avec le Real Madrid. Icon Sport
Ezequiel Garay, ici lors du huitième de finale de Ligue des champions 2010 perdu contre l’OL, a disputé 31 matchs en deux saisons avec le Real Madrid. Icon Sport

Garay vaincu par la douleur

Dix ans plus tard, c’est encore son corps qui contraint Garay à dire stop. Le défenseur a annoncé qu’il souffrait d’arthrose à un genou. Un mal qu’il a tenté de combattre, en vain.

« Cela fait 3 ans que je tente de trouver à une solution à ce problème apparu de façon soudaine : de l’arthrose au genou gauche. Cela me cause des douleurs très fortes, qui m’empêchent même parfois de marcher. »

Ezequiel Garay sur Twitter
Ezequiel Garay évoluait à Valence depuis 2016, mais a rapidement dû jouer sous infiltration à cause de son arthrose au genou. Icon Sport
Ezequiel Garay évoluait à Valence depuis 2016, mais a rapidement dû jouer sous infiltration à cause de son arthrose au genou, comme il l’a révélé au moment d’annoncer sa retraite. Icon Sport

Garay a expliqué qu’il avait joué « sous infiltration » depuis ce temps, afin de continuer à « être performant au plus haut niveau. » Mais les douleurs allant en augmentant, Garay s’est résolu à rendre son tablier.

Le patron intermittent de Valence

Un crève-cœur pour celui qui s’était magnifiquement relancé depuis son départ du Real Madrid. Après un passage à Benfica, Garay était redevenu un patron au Zénith Saint-Pétersbourg. De quoi convaincre Valence de poser 24 millions d’euros sur lui en 2016 alors qu’il avait presque 30 ans. Taulier de la défense des Ches, il est néanmoins embêté par des petites blessures lors de chaque saison. Avant le coup de grâce, en février 2020 : une rupture du ligament croisé.

Ezequiel Garay a été trahi par son corps à Valence. Icon Sport
Ezequiel Garay a été terrassé par une rupture du ligament croisé en février 2020 à Valence. Icon Sport

Garay ne le savait pas encore, mais un banal match de championnat contre le Celta de Vigo aura finalement été son dernier. Le dernier de ses 466 matchs en professionnel, dont 200 en Liga, pour un joueur qui quitte le monde du football avec quelques regrets, mais le respect de ses confrères et un palmarès honorable (champion de Russie, champion du Portugal et double vainqueur de la Coupe d’Espagne notamment).

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !