dans

Euro 2020, Belgique : Vermaelen trouve « injuste » le nouveau format

Thomas Vermaelen pas fan du nouveau format de l'Euro (iconsport)
Thomas Vermaelen pas fan du nouveau format de l'Euro (iconsport)

Malgré un très bon parcours de la Belgique lors des phases finales, le défenseur belge Thomas Vermaelen a rouspété contre le nouveau format de l’Euro 2020. Plus

Pour célébrer les 60 ans de la compétition, l’UEFA a décidé de modifier un peu son Euro en mettant en place plusieurs pays d’hôtes. On retrouve ainsi l’Angleterre, l’Italie, les Pays-Bas, la Roumanie, la Hongrie, le Danemark, l’Ecosse et l’Espagne. Mais ce nouveau format peut paraitre clairement injuste pour les autres pays.

Vermaelen peste contre le format de l’Euro

Par exemple, la France, qui ne fera jouer aucune rencontre dans son pays, a dû voyager entre Munich (Allemagne) et Budapest (Hongrie) pour jouer ses trois matches de poules. Des voyages qui fatiguent très certainement les organismes et qui ne permettent pas de jouer devant son public. Pendant que l’Allemagne va pouvoir jouer ses trois matches à domicile, la France devra faire face aux contraintes citées auparavant.

Thomas Vermaelen en conférence de presse (iconsport)
Thomas Vermaelen en conférence de presse (iconsport)

Thomas Vermaelen, le défenseur de la sélection belge, a déclaré lors d’une interview accordée au DailyMail, que ce choix était tout simplement injuste.

« Ce format est injuste. Vous avez des équipes qui jouent les trois matchs (de poule) dans leur propre pays et d’autres qui doivent faire des allers-retours. Tous ces déplacements ne sont pas bons pour le corps des joueurs. Nous avons dû faire trois ou quatre heures d’avion pour rentrer de Russie après notre dernier match, cela n’aide pas. C’est malgré tout quelque chose que nous devons accepter, a-t-il poursuivi. Nous ne nous plaindrons pas, c’est comme ça. »

Lors de ces phases de poules, la Belgique a pu se qualifier sans trop de problème, mais la fatigue physique pourrait se faire ressentir rapidement, en tout cas plus que les pays hôtes. Et nul doute que d’autres nations pourraient se mettre à critiquer ce choix assez étonnant

Équipe(s) liée(s) à cet article : Belgique
Personne(s) lié(s) à cet article : Thomas Vermaelen
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires