dans

JO, EDF – Ripoll : « Veiller à ce que la lumière ne s’éteigne pas »

Victoire impérative !

Sylvain Ripoll attend une réaction de ses joueurs (iconsport)
Sylvain Ripoll attend une réaction de ses joueurs (iconsport)

Après la lourde défaite concédée face au Mexique (4-1), la France va devoir retrouver la victoire pour espérer vivre dans ces Jeux Olympique de Tokyo. Sylvain Ripoll, le sélectionneur tricolore, le sait très bien. Plus

Une réaction attendue

C’est simple, les Bleus n’ont plus vraiment le droit à l’erreur. Après une défaite logique face au Mexique il y a quelques jours, la France affrontera l’Afrique du Sud lors de la deuxième rencontre des Jeux Olympiques. Un match crucial pour les Tricolores qui devront montrer un tout autre visage pour espérer donc continuer la compétition. Sylvain Ripoll, interrogé sur le sujet en point presse, sait qu’il faudra réaliser une prestation bien différente de celle face aux Mexicains.

« En tenant compte du peu de jours qu’on a, ce qui est bien sur certains aspects et moins sur d’autres. Il faut vite évacuer ça, il y avait beaucoup de frustration et de déception. Il va falloir un esprit revanchard pour montrer un autre visage. On a subi deux choses jeudi : des Mexicains qui nous étaient supérieurs et une chaleur qui s’est traduite par une espèce d’apathie physique, une incapacité à répondre au niveau des courses. Des joueurs nous ont dit qu’au bout de cinq minutes, ils ne pouvaient plus accélérer car ils étaient asphyxiés. Face à une très belle équipe, on n’avait pas de spontanéité dans les courses. On a vite senti qu’on était très limités là-dedans. »

Repris par L’Equipe
Sylvain Ripoll lors du match face au Mexique (iconsport)
Sylvain Ripoll lors du match face au Mexique (iconsport)

Ripoll veut voir ses joueurs se réveiller

Le Mexique, annoncé comme pays favori avec la France dans le groupe A, était certainement le plus gros adversaire des Bleus. Ce qui laisse donc quelques espoirs pour la suite.

« Quand on joue une grosse équipe d’entrée et que ça se passe mal, il faut veiller à ce que la lumière ne s’éteigne pas. Après tout ce qu’on a fait depuis quinze jours, cet enthousiasme ne doit pas être douché à la première contrariété. Ce n’était pas un manque d’investissement. On était asphyxiés physiquement, ce qui fait qu’on n’avait aucune aisance et ils étaient plus forts que nous. Maintenant, il est évident qu’il faut qu’on gagne pour s’offrir une finale de groupe lors du troisième match contre le Japon. Il va falloir être beaucoup plus dynamique, tonique dans les courses, pour avoir la capacité à se projeter avec beaucoup de justesse. »

Cette rencontre sera à suivre en direct et en intégralité sur France 4 à partir de 10h.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires