dans

EdF (F) : première opération pour Mbock, gravement blessée contre la Grèce

Une longue absence à venir pour la Lyonnaise.

Griedge Mbock a été victime d'une grave blessure avec l'équipe de France. (Icon Sport)
Griedge Mbock a été victime d'une grave blessure avec l'équipe de France. (Icon Sport)

Gravement blessée au genou contre la Grèce avec l'équipe de France (5-1), Griedge Mbock a subi une première opération, mais devra repasser sur le billard à son retour à Lyon. Plus

Des images effroyables

L’équipe de France a remporté son dernier match de qualification pour la Coupe du monde 2023, pour laquelle les Bleues ont d’ores et déjà obtenu leur billet. Face à la Grèce, les joueuses de Corinne Diacre se sont largement imposées (5-1), mais ont vécu une soirée particulièrement difficile sur le plan psychologique. Et pour cause, la défenseure centrale de l’Olympique Lyonnais, Griedge Mbock, s’est gravement blessée. Sur un appui, son pied s’est enfoncé dans la pelouse du stade Louis-Dugauguez, et son genou a totalement cédé. Rapidement prise en charge et en grande souffrance, la Lyonnaise a été soutenue par sa sélectionneuse, Corinne Diacre, et ses coéquipières, particulièrement marquées par les images et les cris de la joueuse des Bleues.

Griedge Mbock, sous les couleurs de l'équipe de France contre la Grèce. (Icon Sport)
Griedge Mbock, sous les couleurs de l’équipe de France contre la Grèce. (Icon Sport)

Emmenée à l’hôpital de Charleville-Mézières, Griedge Mbock a été opérée sous anesthésie pour réduire la luxation au genou subie mercredi soir. De retour à Lyon dans les prochaines heures, la joueuse de 27 ans devrait de nouveau être opérée. Cette fois-ci « pour traiter les atteintes ligamentaires », comme le révèle L’Équipe.

Le football féminin au chevet de Mbock

La blessure de Griedge Mbock a évidemment eu un gros retentissement à Sedan, mais aussi sur les réseaux sociaux. Les messages de soutien se sont multipliés durant la rencontre. Mais aussi après le match face à la Grèce, qui a vite perdu de son importance. « On n’avait plus trop la tête au match après ce qu’il s’est passé, disait la milieu de terrain Ella Palis au sortir de la rencontre. Ça s’est passé sous nos yeux, c’est assez particulier comme situation. On a réussi à réagir après sa blessure, mais le mot de la soirée, c’est vraiment particulier. On avait qu’une hâte, c’est que le match se termine« .

Les joueuses de l’équipe de France, ainsi que plusieurs coéquipières ou ex-coéquipières, ont ensuite témoigné leur soutien à Griedge Mbock dans les heures qui ont suivi. Sa grande amie, Aïssatou Tounkara, qui l’a d’ailleurs remplacée, l’a accompagnée à l’hôpital. D’autres coéquipières, telles que Delphine Cascarino ou Melvin Malard, sont aussi venues soutenir la défenseure de l’OL. Pour rappel, Mbock avait déjà connu une grave blessure en 2020, elle qui s’était rompu le tendon d’Achille. Après sa deuxième opération, l’Olympique Lyonnais devrait communiquer la période d’indisponibilité de sa joueuse.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France féminine
Personne(s) lié(s) à cet article : Griedge Mbock
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires