dans

EdF (F) : Griedge Mbock, opérée avec succès de sa blessure au genou

Le plus dur commence pour la Lyonnaise.

Griedge Mbock, sous les couleurs de l'équipe de France contre la Grèce. (Icon Sport)
Griedge Mbock, sous les couleurs de l'équipe de France contre la Grèce. (Icon Sport)

Gravement blessée contre la Grèce lors du dernier rassemblement des Bleues et opérée d'une luxation du genou dans un premier temps, Griedge Mbock a de nouveau été opérée à Lyon. Plus

Opération réussie pour Mbock

Griedge Mbock commence un long chemin de croix avant un retour sur les terrains. Gravement blessée au genou contre la Grèce en match éliminatoire pour la Coupe du monde 2023, la joueuse de l’OL a subi une première opération au lendemain de la rencontre. C’était à l’hôpital de Charleville-Mézières pour réduire sa luxation au genou. Sur ses réseaux sociaux, la Bleue a laissé un message à ses fans pour remercier le soutien reçu ces derniers jours. Et elle en a profité pour donner de ses nouvelles.

Dans ce message, Mbock révèle avoir été opérée du ligament croisé, touché lors de sa blessure sur la pelouse de Sedan avec l’équipe de France. « Merci à TOUS, du plus profond du cœur, pour vos messages. Mon opération d’hier, au croisé, au niveau du genou, s’est très très bien passée, grâce à Dieu« , a déclaré la défenseure de l’Olympique Lyonnais. La Fenotte compte déjà les jours pour reprendre la compétition.

Plus de 6 mois d’absence

Le plus dur commence maintenant pour Griedge Mbock. Déjà victime, qui plus est, d’une grave blessure au tendon d’Achille en 2020. Elle doit de nouveau s’arrêter de longs mois avant de retrouver les terrains. Selon un premier communiqué de l’OL il y a quelques jours, la joueuse de 27 ans manquera les six prochains mois. Mais cela pourrait être plus.

Griedge Mbock a été victime d'une grave blessure avec l'équipe de France. (Icon Sport)
Griedge Mbock a été victime d’une grave blessure avec l’équipe de France. (Icon Sport)

Touchée au ligament du genou, la durée d’indisponibilité de Griedge Mbock pourrait bien être supérieure à six mois. Et quand bien même ces délais étaient respectées, son retour à la compétition ne devrait pas intervenir avant neuf/dix mois. Par conséquent, sa participation à la Coupe du monde en Australie et Nouvelle-Zélande (qui débutera le 20 juillet 2023) semble plus que compromise. Un coup dur de plus pour la Fenotte. Mais elle peut compter sur le soutien de son club et de toutes ses coéquipières, aussi bien en équipe de France qu’à l’OL.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France féminine
Personne(s) lié(s) à cet article : Griedge Mbock
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires