dans

EdF : Comment Bouna Sarr est passé à côté des Bleus

L’ancien latéral droit de l’OM dit tout sur son échec aux portes des Bleus et son avenir au Bayern.

Bouna Sarr a finalement choisi de représenter le Sénégal. Icon Sport
Bouna Sarr a finalement choisi de représenter le Sénégal. Icon Sport

Dans un entretien à l’Equipe, le latéral droit Bouna Sarr s’est exprimé sans langue de bois sur son départ de l’OM, sa relation avec André Villas-Boas, sa première sélection avortée en équipe de France et ses ambitions avec le Bayern. Plus

« Un beau matin, mon agent m’appelle tôt… « 

Et le rêve commença. Après un match amical convaincant avec l’OM contre le Bayern Munich, le 31 juillet 2020, Bouna Sarr reçoit un appel de son agent.

« Anthony Santiago (analyste vidéo pour l’OM) m’envoie un message pour me dire que j’ai plu à pas mal de dirigeants du Bayern assis à côté de lui en tribunes. […] Un beau matin, Touti, mon agent, m’appelle tôt. Je dois aller en soins. […] Il m’appelle vers 8 heures et me demande : “Est-ce que tu serais apte à passer une visite médicale ?”. Etonné, je réponds : “Oui pourquoi ?”. Il enchaîne : “Le Bayern veut te prendre”, raconte le latéral droit à l’Equipe.

Au dernier jour du mercato, Bouna Sarr signe alors un contrat de 4 ans au Bayern Munich. Le transfert avoisine les 8 millions d’euros. D’abord effrayé à l’idée que l’OM bloque son transfert, il s’est vu de suite rassuré. « Après cinq saisons au club, tout le monde était gagnant, j’ai été récompensé de mon sérieux. C’est aussi valorisant pour l’OM qu’un joueur file au Bayern, le coach (André) Villas-Boas était fier de moi.« 

Bouna Sarr sur sa relation avec André Villas-Boas : « il était le coach parfait« 

En parlant d’André Villas-Boas, Bouna Sarr a été interrogé sur le caractère spécial de l’ancien entraîneur de l’OM. Mais les deux hommes ont toujours été sur la même longueur d’onde, comme l’a confié le natif de Lyon.

« Pour moi, il était le coach parfait. A l’OM, il prenait les joueurs avec leur personnalité, leur caractère. Avec lui, j’étais moi-même. Il voyait que j’étais dans l’univers américain, la façon de m’habiller, de m’exprimer… ça l’amusait. Quand on était dans une bonne dynamique, il nous donnait quatre jours libres lors de la trêve internationale. Je partais à Barcelone avec mes amis, je lui envoyais des snaps […]. Normalement, tu n’envoies pas ce type de vidéos perso à ton coach !« 

Bouna Sarr et André Villas-Boas lors du match OM-Nantes, 22/02/2020. (@iconsport)
Bouna Sarr et André Villas-Boas lors du match OM-Nantes, 22/02/2020. (@iconsport)

Bouna Sarr a alors rapidement obtenu le respect du coach, respect devenu très vite réciproque. Sur le terrain, Sarr ne râlait pas si André Villas-Boas « l’engueulait. » Il a très rapidement été placé dans le groupe des trois capitaines afin de « cimenter le vestiaire » , en compagnie de Dimiti Payet et Steve Mandanda.

Aux portes de l’équipe de France

Et après avoir rejoint le Bayern à l’été 2020, Bouna Sarr prend progressivement ses marques. Il est même titulaire lors du Klassiker contre Dortmund (3-2), le 7 novembre 2020… en étant blessé. Il a même dû jouer l’entièreté du match, faute de remplaçant disponible, et jugera après-coup sa prestation « très moyenne. » Ce qui ne l’empêche pas de recevoir un coup de fil…

A la suite du Klassiker contre Dortmund, en novembre 2020, Bouna Sarr (Bayern) a reçu un coup de fil d'un adjoint de Didier Deschamps... @iconsport
A la suite du Klassiker contre Dortmund, en novembre 2020, Bouna Sarr (Bayern) a reçu un coup de fil d’un adjoint de Didier Deschamps… @iconsport

« Deux jours après le Klassiker, un des adjoints de Didier Deschamps m’appelle : ‘Tu es où ? Tu fais quoi ? Il faut que tu nous rejoignes ce soir‘. » Au courant, l’homme qui gère la logistique pour les joueurs du Bayern le prévient que les médecins munichois vont lui déconseiller de partir en équipe de France. Pour Bouna Sarr, c’est le dilemme. « D’un côté, j’ai l’équipe de France qui me dit de rappliquer, de l’autre, les docs du Bayern qui hésitent… »

Bouna Sarr fait malgré tout sa valise et rallie l’aéroport, mais le docteur des Bleus, Franck Le Gall, lui annonce que « ce n’est pas une bonne solution« , que cela peut « être dangereux » pour lui. pour Bouna Sarr, selon les médecins bavarois, de rejoindre les Bleus. Bloqué aux portes de l’équipe de France, Bouna Sarr n’est cependant pas déçu et affirme avoir « vite digéré cet épisode-là. » En septembre 2021, le joueur de 29 ans fait finalement le choix de la sélection sénégalaise. Il a honoré sa première cape en octobre dernier et disputera probablement la CAN à partir de janvier 2022.

Bouna Sarr a honoré sa première sélection avec le Sénégal en octobre 2021. Icon Sport
Bouna Sarr a honoré sa première sélection avec le Sénégal en octobre 2021. Icon Sport

Un départ du Bayern en janvier pour Bouna Sarr ? « je ferai un point en juin »

Enfin, un départ lors du mercato hivernal n’est vraisemblablement pas prévu pour Bouna Sarr. Pour lui, sa première saison compliquée au Bayern n’est pas significative de son niveau et de ce qu’il peut apporter au club. « L’année dernière a peut-être compté aux yeux des gens, mais pour moi, elle était tronquée par la blessure. » 

Bouna Sarr est donc convaincu qu’il peut réussir au Bayern Munich. Il compte en tout cas tout faire pour montrer au staff qu’il a le niveau lorsqu’il est épargné par les blessures. La CAN tombe à pic puisqu’il pourra avoir plus de temps de jeu et ainsi montrer ce dont il est capable. « Si le Bayern m’a recruté, ce n’est pas pour rien » , lâche-t-il. Il ne lui reste plus qu’à retrouver la confiance du staff bavarois, et surtout celle du coach arrivé cet été, Julian Nagelsmann.

Personne(s) lié(s) à cet article : Bouna Sarr
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires