dans

Coupe du monde 2022 : pour boire, il faudra payer… très cher

Une Coupe du Monde inédite en son genre

Stade DohaPort, à Doha, au Qatar
Le stade DohaPort, une des enceintes de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Crédits Photoshot / Icon Sport

La Coupe du monde 2022, organisée au Qatar, devrait être unique en son genre. Notamment en matière de consommation d'alcool : il faudra dépenser des sommes conséquentes pour boire. Colère en vue pour les fans ? Plus

Alors que le Qatar a décroché l’organisation de la Coupe du monde 2022, la situation du pays laisse augurer de situations plutôt déroutantes et surprenantes. L’alcool fera sans aucun doute partie des défis.

Quelles conditions pour les fans ?

Après la Russie en 2018, c’est le Qatar qui va organiser la prochaine édition de la compétition reine du ballon rond. La Coupe du monde 2022 sera inédite en son genre. En effet, jamais l’épreuve n’a été organisée dans cette région du monde. Mais cela va aussi aller avec quelques désagréments, notamment en ce qui concerne la consommation d’alcool. En effet, la nation musulmane possède des règles strictes dans ce domaine.

MATCH Hospitality, le fournisseur de billetterie d’hospitalité de la Coupe du monde 2022, a dévoilé les contours de l’offre. Si l’entreprise espère que « les gens pourront boire », cela devrait se faire uniquement pour les spectateurs pourvus d’un billet bien particulier, situé dans les loges. Pour les autres, l’inconnu demeure encore.

La Coupe du Monde 2022 presque privée d’alcool ?

Qu’est-ce que cela veut dire ? Que concrètement, il faudra certainement être riche pour boire de l’alcool au Mondial 2022. Dans le pays, une pinte de bière coûte en général 15 dollars et un verre de vin peut atteindre 20 dollars. L’entreprise promet « une sélection de champagne, des sommeliers, des spiritueux de qualité » pour la loge Pearl Lounge du stade de Lusail, où sera organisé le match d’ouverture et la finale de l’épreuve.

Des bouteilles d'alcool dans un bar.
L’alcool sera notamment autorisé dans les loges. (DR)

Et hors du cadre privé des loges, la consommation d’alcool sera encore plus encadrée. En effet, l’état d’ébriété dans la rue est un crime. Lors de la Coupe du monde des clubs de la FIFA en 2019, le Qatar avait tout de même mis en place une fan zone où la consommation d’alcool était autorisée. Un dispositif qui pourrait potentiellement être reconduit à la Coupe du monde 2022. Mais rien n’est encore sûr.

Si cela ne devrait pas forcément peser sur les résultats de l’Equipe de France (à la différence de leurs supporters), reste à savoir qui seront les 22 Bleus sélectionnés. Léo Dubois, auteur d’un missile remarqué par la Nasa, peut rêver de participer à l’événement. La situation s’annonce en revanche plus compliquée pour Karim Benzema.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires