dans

CdM 2022 : L’énorme fail des USA après leur victoire contre le Panama

Oups, la bourde…

Les USA ont fait explosé le Panama à Orlando. Icon Sport
Les USA ont fait explosé le Panama à Orlando. Icon Sport

Large vainqueur du Panama (5-1), les États-Unis pensaient être qualifiés pour la prochaine Coupe du monde au Qatar, et ont brandi une banderole pour fêter leur qualification. Seul problème, les USA ne sont pas encore assurés d'aller au Qatar. Plus

La célébration embarrassante des joueurs des USA

Scène cocasse s’il en est. Sur la pelouse du Orlando City Stadium, les USA se sont baladés face au Panama. Grâce notamment à un triplé de Christian Pulisic, son premier avec la sélection américaine, les États-Unis se sont facilement imposés sur le score de 5-1. Se pensant d’ores et déjà en route pour la Coupe du monde au Qatar, les joueurs ont brandi une banderole sur laquelle était écrit « qualifiés ».

Sauf que mathématiquement, les USA ne sont pas encore assurés d’être parmi les trois premiers au classement des éliminatoires de la zone CONCACAF. Actuellement deuxièmes avec 25 points, les Américains comptent une différence de buts de +13, avant d’affronter le Costa Rica, quatrième avec trois points de retard, dans la nuit de mercredi à jeudi. Les Costariciens sont eux à +3, et devront donc gagner par six buts d’écart ou plus pour passer devant les USA.

« Nous avons marqué cinq buts aujourd’hui et nous aurions pu en mettre d’autres. Nous avons fait un grand pas vers notre objectif, la qualification pour la Coupe du monde. Malgré ce qui était affiché sur la banderole, nous savons que nous n’y sommes pas encore, et qu’il y a encore un match compliqué à jouer au Costa Rica. »

Gregg Berhalter, sélectionneur des USA

Les barrages sont encore possibles

Si ce scénario semble peu probable, il existe bel et bien. Il faudrait ajouter à cela un résultat positif du Mexique, troisième à égalité de points avec les Américains, face au Salvador pour envoyer le team USA en barrages.

Ces barrages auraient lieu contre le vainqueur de la zone Océanie, en juin prochain. C’est d’ailleurs par ces barrages que s’était qualifié le Panama en 2018. C’était alors la première Coupe du monde de son histoire. Les États-Unis, eux, devraient selon toute vraisemblance éviter ce piège et filer directement au Qatar. Ils accompagneront le Canada, d’ores et déjà qualifié. Une première depuis 36 ans, pour ce qui était alors sa seule participation à une phase finale de Coupe du monde. Après la rencontre contre le Costa Rica, les USA devraient enfin pouvoir sortir la banderole. Mais cette nuit, c’était encore un peu tôt.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Etats-Unis (USA)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires