dans

CdM 2022 : L’arbitre d’Algérie-Cameroun répond et se paye les Fennecs !

Une réponse cash.

L'Algérie et le Cameroun s'affrontaient en barrage pour la Coupe du monde au Qatar, en 2022. Icon Sport
L'Algérie et le Cameroun s'affrontaient en barrage pour la Coupe du monde au Qatar, en 2022. Icon Sport

Bakary Gassama, en charge du barrage retour entre l'Algérie et le Cameroun, est revenu sur les critiques dont il a été victime de la part des Fennecs après la rencontre. Le Gambien a répondu sans détours. Plus

Gassama répond à l’Algérie

L’Algérie et le Cameroun se jouaient une place pour la Coupe du monde au Qatar lors de la dernière trêve internationale. Et au terme d’une fin de match complètement folle, ce sont les Lions Indomptables qui ont validé leur ticket pour le Mondial, grâce à un but à la dernière seconde de Karl Toko Ekambi. Et après la rencontre, l’arbitrage de Bakary Gassama a rudement été critiqué par les Fennecs, qui avaient demandé à ce que le match soit rejouer. Dans une interview au Standard, média gambien, l’arbitre a répondu avec simplicité.

« Lorsqu’ils gagnent tu es un bon arbitre, et s’ils perdent ils te considèrent comme étant un mauvais arbitre.« 

Bakary Gassama, The Standard

Le recours examiné le 21 avril

Une phrase simple mais qui ne fait pas l’ombre d’un doute sur le fonds de sa pensée. Pour rappel, l’Algérie avait demandé à rejouer le match face au Cameroun après des irrégularités constatées lors de la rencontre. Et si ce recours n’a très peu de chance – voire aucune – d’aboutir, il sera tout de même examiné le 21 avril 2022 par la Commission de discipline de la FIFA.

Bakary Gassama, lors d'Algérie-Cameroun, en barrage pour la Coupe du monde 2022. Icon Sport
Bakary Gassama, lors d’Algérie-Cameroun, en barrage pour la Coupe du monde 2022. Icon Sport

Mais l’Algérie devra très rapidement tourner la page de 2022, année noire pour les Fennecs. Éliminés de la CAN en début d’année dès la phase de groupes, dans une poule pourtant largement à la portée des tenants du titre. Et quelques mois plus tard, c’est le rêve de Coupe du monde qui s’est brisé à Blida, face au Cameroun, après avoir fait pourtant le plus dur en s’imposant chez les Lions Indomptables.

Un résultat qui restera en travers de la gorge des Fennecs. Mais ils doivent pourtant repartir de l’avant et tourner la page. Se profilent d’ores et déjà les qualifications pour la prochaine CAN, prévue en 2023 en Côte d’Ivoire. Le tirage au sort aura lieu ce mardi 19 avril. Djamel Belmadi, qui devrait rester à la tête de l’Algérie jusqu’en 2026, sera donc rapidement fixé sur les échéances à venir pour les Fennecs.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Algérie
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires