dans

CDM 2022 : la Pologne refuse d’affronter la Russie

Un message clair et net.

Robert Lewandowski est le meilleur buteur de l'histoire de la Pologne. Icon Sport
Robert Lewandowski est le meilleur buteur de l'histoire de la Pologne. Icon Sport

Suite à l'attaque de la Russie sur l'Ukraine, le joueur de la Pologne, Robert Lewandowski a pris la parole. Il ne veut pas affronter la sélection de Vladimir Poutine. Plus

Quand le petit monde du ballon rond se retrouve confronté à la réalité géopolitique. Alors que la Russie a déclaré la guerre à l’Ukraine, des conséquences se font aussi sentir sur les terrains de football. La finale de la Ligue des champions a été déplacée de Saint-Pétersbourg à Paris et désormais, c’est la Coupe du Monde 2022 qui pourrait être impactée. La Pologne pourrait ainsi refuser d’affronter la Russie en barrages.

Vers un forfait de la Pologne ?

Alors que les forces de la Russie ont envahi l’Ukraine et menacent directement la capitale du pays, c’est la Pologne qui vient en effet de prendre la parole. Le président de la Fédération polonaise a ainsi annoncé que le pays ne disputerait pas son match de barrage contre la sélection russe. La rencontre entre les deux équipes était normalement prévue à Moscou, le 24 mars prochain.

Pour le président de la Fédération de football de Pologne, « il est temps d’agir« . Pour l’instant, il ne s’agit pas encore d’une décision définitive. Toutefois, la sélection « envisage de ne pas jouer le match de barrage« , souligne Cezary Kulesza. Des propos qui ont trouvé un écho certain chez Robert Lewandowski. Le capitaine et la star de la sélection polonaise. Il a affiché une position très ferme sur son compte Twitter.

C’est la bonne décision ! Je ne peux pas imaginer jouer un match avec l’équipe nationale russe dans une situation où l’agression armée en Ukraine se poursuit. Les footballeurs et les fans russes ne sont pas responsables de cela, mais nous ne pouvons pas prétendre que rien ne se passe.

Robert Lewandowski sur son compte Twitter.

Quelles conséquences pour la Coupe du Monde 2022 ?

A moins d’un mois de la date prévue pour cette rencontre, quelles pourraient être les conséquences pour les barrages de la Coupe du Monde 2022 ? La Pologne a été rejointe par la Suède et la République Tchèque. Les deux autres pays ont demandé à délocaliser les rencontres de barrages. Les matchs étaient aussi prévus en Russie. Pour l’instant, il s’agit seulement de déplacer les rencontres. Mais, Cezary Kulesza a annoncé qu’il travaillait avec ses homologues. L’objectif ? Présenter une position commune à la FIFA sur ce dossier.

La Russie a terminé à la seconde place du groupe H (iconsport). La Russie a terminé à la seconde place du groupe H (iconsport).
La Russie a terminé à la seconde place du groupe H (iconsport).

En théorie, le vainqueur du barrage entre la Pologne et la Russie, devait ensuite affronter le vainqueur du match entre la Suède et la République Tchèque. A la clé ? Un ticket pour la Coupe du Monde 2022. Si les trois équipes décidaient finalement de boycotter la Russie, quelle serait la décision de la FIFA ? Lors de l’Euro 2021, l’UEFA avait fait polémique en imposant une modification du maillot de l’Ukraine après une plainte de la Russie. Un signal tout sauf encourageant des dirigeants du football mondial.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Pologne, Russie
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires