dans

Bordeaux : Le tacle très appuyé de Gérard Lopez sur ses joueurs

La situation est critique et critiquée.

Gérard Lopez a fustigé l'attitude de ses joueurs après la défaite des Girondins de Bordeaux face au Stade Brestois. Icon Sport
Gérard Lopez a fustigé l'attitude de ses joueurs après la défaite des Girondins de Bordeaux face au Stade Brestois. Icon Sport

Les Girondins de Bordeaux se sont inclinés sur leur pelouse contre le Stade Brestois (2-1). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la prestation des joueurs n'a pas plu au président bordelais, Gérard Lopez, qui n'a pas hésité à les charger. Plus

La défaite ne passe pas à Bordeaux

Les Girondins de Bordeaux sombrent dans un silence de cathédrale, ou presque. Pourtant devant au score jusqu’à l’heure de jeu contre le Stade Brestois, les Bordelais ont finalement craqué en seconde période sur deux buts de Jérémy Le Douaron. Une défaite qui a dû mal à passer aux yeux des supporters, qui demandent une réaction et la tête de Vladimir Petkovic, mais pas que. Gérard Lopez, le président du club, a, lui aussi, fustigé son équipe et ses joueurs.

« Une défaite est toujours possible, nous en avons eu qui n’étaient pas méritées, mais une défaite comme celle d’aujourd’hui n’est pas du tout acceptable. Chacun doit vite se remettre en question. On doit faire preuve de fierté pour faire honneur au blason des Girondins de Bordeaux. »

Gérard Lopez dans des propos relayés par L’Equipe
Défait par Brest au Matmut Atlantique, les Girondins sont 17èmes de Ligue 1. Icon Sport
Défait par Brest au Matmut Atlantique, les Girondins sont 17èmes de Ligue 1. Icon Sport

Une remise en questions nécessaire tant la situation sportive du club est catastrophique. 17ᵉ de Ligue 1 avec 13 petits points et deux victoires, le bilan comptable des Girondins de Bordeaux et les sensations laissées sur le terrain laissent penser à une nouvelle saison cauchemardesque. Le dernier, Saint-Étienne, n’est qu’à un point derrière Bordeaux. L’heure est grave.

Gérard Lopez pointe du doigt l’arrogance des joueurs

« Petkovic est toujours l’homme de la situation« , affirmait Admar Lopes au sortir de la rencontre entre Girondins et Finistériens. Et pourtant, l’ancien sélectionneur de la Suisse n’est pas épargné par les critiques des supporters bordelais. Mais la direction du FCGB a une autre cible : les joueurs.

« L’attitude des joueurs est inacceptable. On est dans le confort le plus total et c’est ce qui nous pénalise aujourd’hui, a poursuivi Gérard Lopez. On a encore fait preuve d’arrogance. C’était déjà le cas à Metz et ça recommence aujourd’hui. C’est bien la preuve qu’il y a un souci et nous allons le régler tous ensemble. »

Vladimir Petkovic restera-t-il le coach des Girondins de Bordeaux jusqu'à la fin de la saison ? Icon Sport
Vladimir Petkovic restera-t-il le coach des Girondins de Bordeaux jusqu’à la fin de la saison ? Icon Sport

Quels joueurs sont visés ? Vladimir Petkovic prendra-t-il des décisions dans les prochains jours, encouragé par ses dirigeants ? Les prochains matches s’annoncent capitaux, et le calendrier n’est pas vraiment favorable à un rebond des Girondins, bien au contraire. Bordeaux ira défier Strasbourg à la Meinau ce mercredi 1er décembre (19h) avant de recevoir l’Olympique Lyonnais, dimanche 05 décembre (20h45). Il y aura ensuite un déplacement à Troyes puis la réception du LOSC juste avant la trêve hivernale. Les vacances de Noël devraient être très fraîches en Gironde…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Gérard Lopez
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires