dans

Bordeaux : Accusé de racisme par les ultras, Benoît Costil va porter plainte

Décision prise pour Costil.

Benoît Costil, le gardien de but des Girondins de Bordeaux / Icon sport
Benoît Costil, le gardien de but des Girondins de Bordeaux / Icon sport

Les temps sont extrêmement durs aux Girondins de Bordeaux. Et les supporters du club se seraient bien passés d’un énième événement extra-sportif. Accusé de racisme par le groupe Ultramarines, Benoît Costil a finalement décidé de porter plainte. Plus

Costil touché par ces accusations

Rien ne va plus aux Girondins de Bordeaux. Alors que le club pointe à une triste dernière place du classement en Ligue 1, un nouveau problème extra-sportif est venu s’ajouter à la pile de problèmes dont se seraient bien passés les supporters. En effet, lors du match opposant les Girondins aux Montpelliérains, Benoît Costil s’est fait prendre à partie par Florian Brunet, le porte-parole des Ultramarines. Ce dernier accuserait le portier marine et blanc de racisme envers des employés du club.

Jusqu’alors, on avait appris que Benoît Costil avait très mal pris ces accusations. Résultat, lui et ses proches ont préféré porter plainte contre les ultras girondins. Pour Florian Brunet, il ne fait aucun doute que ces accusations sont avérées. Lui et le groupe Ultramarines se sont basés sur les témoignages d’un employé licencié et d’un autre toujours au club. Laurent Koscielny est, lui aussi, visé par ces accusations.

Les Ultramarines n’en démordent pas

Et malgré la plainte déposée par Benoît Costil, les Ultramarines continuent de croire en leurs accusations et ne comptent pas les retirer. Toutefois, aucun autre témoignage réalisé au club, par différents journalistes, ne permet de vérifier que Costil et Koscielny avaient bel et bien eu des comportements racistes et inappropriés à l’égard de salariés du club.

Benoît Costil en est presque venu aux mains avec le porte-parole des Ultramarines. Icon Sport
Benoît Costil en est presque venu aux mains avec le porte-parole des Ultramarines. Icon Sport

Si les Ultramarines ne comptent pas faire faux-bond, c’est bien qu’ils croient en leurs accusations. Déjà, après la défaite des Girondins à domicile face à Montpellier le week-end dernier, le groupe de supporters marine et blanc s’était posté à la sortie du stade pour venir exprimer son mécontentement face aux joueurs. En tout cas, cet épisode a largement marqué Costil. Koscielny, de son côté, devrait lui aussi porter plainte selon des informations de 20 minutes.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Girondins de Bordeaux
Personne(s) lié(s) à cet article : Benoît Costil
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires