dans

Bayern, Nagelsmann avant Villarreal : « Ils nous ont laissé en vie, on va les punir pour ça »

Le retour s’annonce bouillant à Munich !

Julian Nagelsmann, l'entraîneur du Bayern Munich (Icon Sport)
Julian Nagelsmann, l'entraîneur du Bayern Munich (Icon Sport

Ce mardi 12 avril 2022, le Bayern Munich défie Villarreal en quart de finale retour de Ligue des champions. Battus à l'aller, les Bavarois seront très revanchards. Leur entraîneur, Julian Nagelsmann, en tête. Plus

Les hostilités sont lancées. Battu, un peu à la surprise générale, par Villarreal au match aller, le Bayern Munich sera dos au mur en quart de finale retour de Ligue des champions. Pour le coach bavarois, Julian Nagelsmann, les Espagnols doivent s’attendre à rencontrer une équipe bien différente à l’Allianz Arena.

Le Bayern aurait pu prendre cher à l’aller

Pour rappel, ce quart de finale aller a été remporté par Villarreal, tenant de la Ligue Europa, face au Bayern Munich, vainqueur de la Ligue des champions en 2020 (1-0). Le résultat peut paraître surprenant en tant que tel. Il aurait pu l’être encore davantage tant les Espagnols ont eu les occasions pour saler la note. Certes, les hommes d’Unai Emery ont eu toutes les peines du monde à cadrer. Mais Manuel Neuer aurait pu malgré cela encaisser deux ou trois buts supplémentaires. Autant dire que les protégés de Julian Nagelsmann ne s’en sont pas si mal sortis. Un peu comme en huitième de finale face à Salzbourg. Avant la démonstration du match retour (7-1).

Gerard Moreno, le joueur de Villarreal (Icon Sport)
Gerard Moreno, le joueur de Villarreal (Icon Sport)

Nagelsmann veut « punir » Villarreal

En conférence de presse, Julian Nagelsmann, le jeune entraîneur du Bayern Munich, a tenu à planter le décor. « Nous avons fait beaucoup d’erreurs à l’aller. Ils en ont commis une seule : nous laisser en vie. Et nous devons les punir pour ça« , a-t-il déclaré, visiblement très remonté. Les joueurs de Villarreal sont prévenus, ils devraient souffrir à l’occasion de cette seconde manche. Même si on leur avait prédit un scénario plus ou moins identique au tour précédent sur le terrain de la Juventus Turin (0-3).

Même son de cloche chez le gardien emblématique du Bayern, Manuel Neuer : « Nous avons du caractère dans cette équipe, beaucoup d’orgueil. Quand on a perdu un match aller, il ne faut pas plaisanter avec nous. À l’aller, nous étions encore plus insatisfaits de notre prestation que du résultat. La meilleure nouvelle, c’est que nous n’avons perdu que 1-0. » Unai Emery, l’ancien coach du Paris Saint-Germain, trouvera-t-il la bonne formule pour déjouer les assauts munichois ? Le sous-marin jaune, septième de Liga espagnole, n’a quasiment plus que la Ligue des champions pour briller. À lui de réaliser l’exploit en Allemagne cette semaine.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Bayern Munich
Personne(s) lié(s) à cet article : Julian Nagelsmann
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires