dans

Barça : la violente critique de Laporta à propos de Mbappé

Il n’a pas apprécié le transfert…

Joan Laporta, président du FC Barcelone. / Icon Sport
Joan Laporta, président du FC Barcelone. / Icon Sport

La prolongation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain ne passe pas en Espagne. Après Javier Tebas, c’est Joan Laporta, le président du FC Barcelone, qui le critique sèchement. Plus

Laporta estime que les joueurs sont « kidnappés par l’argent »

La prolongation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain fait jaser en Espagne. Le Real Madrid en tête de file peut s’en vouloir. Mais fait plus étonnant : c’est Joan Laporta, président du FC Barcelone, rival mythique des Madrilènes, qui s’est opposé à une telle prolongation. Pour lui, les chiffres alignés dépassent l’entendement.

« Cela fausse le marché, estime Laporta. Les joueurs finissent par être kidnappés par l’argent. Ce sont les effets d’un club ayant un état derrière lui. Cela va à l’encontre de tous les principes de l’Union européenne. C’est une réflexion sur la pérennité du football en Europe. Ensuite, il y a la lecture que l’on peut faire du Barça. Il y a un rival direct qui ne sort pas renforcé et nous préférons qu’il ne puisse pas nous faire grimacer au moment de la compétition. Mais il me reste la réflexion sur la durabilité du football. »

L’UEFA et le fair-play financier visés

Outre le tacle adressé tout droit au Paris Saint-Germain, Joan Laporta s’en prend aussi à l’UEFA et au fair-play financier. Il estime que le FC Barcelone est lésé par les règles. Selon lui, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne en Europe. Pour lui, il faut « que les règles soient respectées ».

Joan Laporta et le Barça, tout proche de conclure un accord de près d'un milliard d'euros. Icon Sport
Joan Laporta et le Barça, tout proche de conclure un accord de près d’un milliard d’euros. Icon Sport

Laporta veut « qu’il n’y ait pas de délais de grâce avec certains pays alors qu’ici nous ne pouvons pas avoir assez de fair-play pour faire des transactions même si nous générons des revenus ». Quoi qu’il en soit, le président du FC Barcelone a du mal accepter que de telles sommes soient mises en jeu. Tout ça, alors que le Real Madrid avait proposé les mêmes chiffres, Kylian Mbappé, que le Paris Saint-Germain…

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Barcelone (Barça)
Personne(s) lié(s) à cet article : Joan Laporta
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires