dans

Arsenal, Mercato : une enveloppe de près de 300 millions d’euros pour recruter cet été ?

Bientôt le retour du grand Arsenal ?

Mikel Arteta, l'entraîneur d'Arsenal, devrait bénéficier d'une enveloppe de près de 300 millions d'euros pour recruter cet été. Icon SPort
Mikel Arteta, l'entraîneur d'Arsenal, devrait bénéficier d'une enveloppe de près de 300 millions d'euros pour recruter cet été. Icon SPort

2021/2022, la saison du retour en force pour Arsenal ? C'est en tout cas le souhait des dirigeants du club, qui auraient décidé de donner une enveloppe de près de 300 millions d'euros pour recruter cet été, selon le média 90min. Plus

La fin de la décrépitude ? Arsenal va bénéficier de près de 300 millions d’euros pour recruter sur le mercato d’été, selon 90min. Le média affirme que les propriétaires américains du club, la famille Kroenke, ont mis une telle enveloppe à disposition d’Edu, le directeur technique des Gunners, et de Mikel Arteta, l’entraîneur des Canonniers.

Arsenal a déjà ses cibles en défense, au milieu et au poste de gardien

Concrètement, Arsenal souhaiterait recruter cinq nouveaux joueurs cet été avec cette somme. Les Gunners n’ont en tout cas pas attendu le cadeau XXL des patrons du club pour s’activer. Au poste de gardien, André Onana est la cible prioritaire. Un cran plus haut, en défense centrale, c’est le néo-international anglais Ben White (Brighton) qui est convoité. Les Gunners seraient prêts à aligner jusqu’à 45 millions d’euros pour ce grand espoir.

Ben White prêt à quitter Brighton pour Arsenal ? Icon Sport
Ben White prêt à quitter Brighton pour Arsenal ? Icon Sport

Au milieu, deux profils bien différents ont été ciblés : Rúben Neves et Nabil Fekir. Le premier est un regista, chef d’orchestre du jeu de Wolverhampton. Le second est le leader d’attaque du Betis Séville dans ce rôle de milieu offensif. Comme pour Ben White, les Gunners seraient disposés à verser le montant désiré par les Wolves pour le transfert : 45 millions d’euros. Quant au champion du monde 2018, sa clause libératoire est de 90 millions d’euros. Une somme qui a refroidi les ardeurs du Barça, mais pas des Gunners, surtout depuis l’énorme coup de pouce financier offert par la direction.

Arsena est-il prêt à payer la clause libératoire (90 millions d'euros) de Nabil Fekir ? Icon SPort
Arsena est-il prêt à payer la clause libératoire (90 millions d’euros) de Nabil Fekir ? Icon SPort

Les Gunners vers un modèle de plus-value à la revente

90min précise toutefois que le directeur sportif Edu devra cibler en priorité de jeunes joueurs, avec un fort potentiel de plus-value à la revente. Il s’agirait de la condition fixée par les Kroenke pour mettre la main au portefeuille. Arsenal se tournerait donc vers un modèle sportif dicté par une logique financière, de plus en plus plébiscité par de nombreux clubs lors de la dernière décennie.

Le propriétaire d'Arsenal Stan Kronke souhaiterait orienter la politique sportive du club vers un modèle de plus-value à la revente des joueurs. Icon Sport
Le propriétaire d’Arsenal Stan Kronke souhaiterait orienter la politique sportive du club vers un modèle de plus-value à la revente des joueurs. Icon Sport
Équipe(s) liée(s) à cet article : Arsenal Football Club (Arsenal)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires